Genk partage l'enjeu face au Dinamo Zagreb

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Genk partage l'enjeu face au Dinamo Zagreb
Photo: © photonews

Dans un match peu enlevé, les Limbourgeois repartent avec le point du nul.

Alors que Genk, troisième du groupe, se déplacait au stade Maksimir avec plusieurs absences (Munoz, Cuesta), John Van Den Brom décidait de faire tourner son effectif et de laisser sur le banc des joueurs comme Lucumi, Paintsil ou Thorstvedt. Le Canadien Ike Ugbo débutait en pointe en lieu et place de Paul Onuachu.

Un premier acte peu emballant

Pas grand-chose à se mettre sous la dent lors des 30 premières minutes. Genk est plutôt appliqué défensivement face au duo d'attaquants internationaux croates Bruno Petkovic, utilisé en pivot, et Mislav Orsic.

Genk sont les premiers à se porter vers l'avant. Comme souvent en phase de reconversion offensive,  le Japonais Junya Ito recoit le ballon, déborde sur l'aile droite et donne un bon centre à Théo Bongonda, un poil trop court (8e).

Les Croates se montrent ensuite dangereux via Menalo (17e) et Orsic (32e). Le danger vient principalement du jeu long des Croates et de leur utilisation de la profondeur, et Genk va l'apprendre à ses dépens. Alors que la mi-temps approche déjà tout doucement, Kevin Theophile-Catherine balance un long ballon et lance Luka Menalo. Le Bosnien profite du manque de réactivité et de communication de la défense limbourgeoise et s'en va tromper un Maarten Vandevoordt pas vraiment impérial (35e).

Les Limbourgeois vont ensuite revenir au score de manière presque hasardeuse. Sur un corner un peu confus, Ike Ugbo va récupérer le ballon après un duel gagné par Mc Kenzie et fusiller Livakovic. Le ballon s'écrase sur la barre puis rentre dans le but. C'est 1-1 (45e). Les Limbourgeois retournent aux vestiaires après avoir refait leur retard au meilleur moment.

Ugbo Ike
© photonews

Pas de retournement de situation en seconde période

La deuxième mi-temps recommence comme elle s'est terminée : les deux équipes sont bien en place. Genk effectue bien le repli défensif lorsque Zagreb est en phase de reconversion. C'est une deuxième mi-temps sérieuse, appliquée, mais aussi ennuyeuse que la première, malgré quelques fulgurances ici et là, à l'instar d'une percée d'Ito (58e).

Néanmoins, les Limbourgeois font bien de rester attentifs, car lorsque le Dinamo Zagreb et ses talents tels que Menalo ou Ivanusec se mettent à combiner, c'est très dangereux.

Genk tente un peu plus de choses et essaye de jouer à gauche avec Gerardo Arteaga, s'installe un peu plus dans la moitié de terrain des Croates, mais rien ne passe réellement et les minutes s'écoulent. Malgré les rentrées de Thorstvedt et Paintsil côté limbourgeois et notamment de l'ancien du Standard Duje Cop côté croate, le score au marquoir ne changera pas jusqu'au coup de sifflet final.

La fin de match sera tout de même un peu plus animée, avec une frappe de Spikic (81e) et un centre de Gojak (84e) négociés sans trop de problèmes par Vandevoordt. Genk se laissera même le luxe de vendanger sa plus belle occasion du match, avec Livakovic qui sortira coup sur coup des envois de Paintsil et Bongonda à la suite d'un contre (86e).

Avec 5 points, Genk pointe toujours à la 3e place du groupe grâce à la victoire de West Ham sur le Rapid Vienne (0-2). Alors certes, les Limbourgeois n'ont pas perdu et peuvent toujours croire à une qualification pour le tour suivant. Mais cela devra passer par une victoire contre les Autrichiens et espérer que West Ham gagne contre Zagreb...

Bongonda Theo - Livaković Dominik
© photonews
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Europa League