Nicolas Raskin revit depuis l'arrivée du nouveau staff : "Une distance s'était créée entre Mbaye Leye et moi"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Nicolas Raskin revit à nouveau depuis l'arrivée de Luka Elsner au Standard de Liège

Nicolas Raskin revit depuis l'arrivée du nouveau staff : "Une distance s'était créée entre Mbaye Leye et moi"
Photo: © photonews

Le milieu de terrain est revenu sur la défaite à La Gantoise, mais aussi sur son début de saison et ses attentes.

Le Standard de Liège a chuté à La Gantoise ce dimanche (3-1). Une défaite que les Liégeois ont du mal à digérer. "Nous sommes tombés contre une bonne équipe de Gand à domicile. Toutefois, nous n'avons pas été au niveau que ce soit l'intensité ou les duels. Nous avons perdu pied en seconde période et il y avait beaucoup de frustration au coup de sifflet final. Il faut se servir de ce match pour ne plus commettre les mêmes erreurs", a confié Nicolas Raskin en conférence de presse.

© photonews

Titulaire indiscutable, le médian, qui a joué toutes les rencontres du matricule 16 en championnat hormis le match à Malines où il était sur le banc, est revenu sur son début de saison. "Il n'est pas bon. Depuis l'arrivée du nouveau coach, je me sens beaucoup mieux. Avec l'ancien staff, c'était difficile de savoir ce que l'on me demandait. Ce n'était pas très clair et je n'étais pas vraiment en confiance, même si j'essayais de donner mon maximum. J'avais du mal à me retrouver dans le schéma demandé tant défensivement qu'offensivement. Une tension avec Mbaye Leye ? Non, l'entente était devenue peut-être moins bonne et une distance s'était créée entre nous. C'est peut-être de ma faute car je n'arrivais pas à performer comme auparavant. J'étais frustré de ne pas me retrouver dans l'animation et lui était frustré car je n'arrivais pas à reproduire mes performances", a poursuivi le box-to-box. 

Raskin Nicolas
© photonews

"C'est du passé depuis quelques semaines, tout cela a changé avec la nouvelle dynamique mise en place. Il y a plus de clarté à tous les niveaux. Avant, je devais presser sur le côté avant de revenir au milieu. Maintenant, nous défendons dans notre zone et devons être agressifs et nous projeter. Luka Elsner apporte beaucoup de sérénité et cela fait du bien. Nous sommes plus sûrs de nous. De mon côté, je suis à nouveau décisif avec un but chez les Diablotins et un assist contre La Gantoise. Je commence à me sentir de mieux en mieux et je dois rattraper mes statistiques et faire mieux que la  saison dernière (3 buts et 5 assists). Mais le collectif et les victoires passent avant", a souligné Raskinator.

"Nous gardons un goût de trop peu et avons envie de retourner au Stade Roi Baudoin avec nos supporters"

Le Standard de Liège va croiser le fer avec le Beerschot ce jeudi avant d'affronter le Sporting de Charleroi lors du choc wallon dimanche. "ll faut gagner les deux prochains matchs pour se relancer car ils sont cruciaux. Il faut passer au tour suivant en Coupe car nous avons été en finale la saison dernière. Nous gardons un goût de trop peu et avons envie de retourner au Stade Roi Baudoin avec nos supporters. Il faut donc éliminer le Beerschot. Puis, nous recevons Charleroi à la maison et nous n'avons pas le droit à l'erreur", a conclu Raskin. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos