Les 12 travaux de Bruno Venanzi (et de Michel Preud'homme)
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Bruno Venanzi

Les 12 travaux de Bruno Venanzi (et de Michel Preud'homme)

Le Standard va vivre un nouveau tournant et Bruno Venanzi a du travail. Il va devoir construire une équipe, un staff, le tout en concertation avec Michel Preud'homme si ce dernier confirme sa position au club en tant que directeur technique.

Il faudra s'y faire: Michel Preud'homme ne sera plus sur le banc du Standard la saison prochaine  et rechercher un nouveau coach ne sera pas le travail le plus compliqué pour Bruno Venanzi, qu'il soit accompagné de son ancien T1 ou non.

Un coach oui, mais qui travaillera main dans la main avec MPH

Le premier chantier sera de signer un coach qui aura la mentalité du club, cette volonté de vaincre pour le public et de se battre pour chaque centimètre de Sclessin. Mais ce dernier devra travailler main dans la main avec Preud'homme. Celui qui a ramené le titre en bord de Meuse est un décideur et ce duo devra être complémentaire pour le bien de l'équipe, du recrutement et du futur sportif des Rouches.

Reconstruire une équipe équilibrée

C'est la vie de chaque mercato: il y a des arrivées et des départs. Il est clair que si Vanheusden quitte les bords de Meuse, il devra être remplacé par un élément de qualité afin d'épauler Laifis dans l'axe de la défense. L'attaque pose aussi un réel problème: depuis le départ de Renaud Emond, personne ne s'est imposé, que ce soit pour des raisons médicales ou par manque de forme. Le noyau doit être complèté pour être compétitif, surtout pour l'Europa League qui va pointer le bout de son nez.

Avec quelles liquidités?

C'est la grosse question qui reste en suspens pour le moment. Quel est l'état financier du club suite à la crise du Coronavirus? Quel sera le budget alloué aux transferts? Est-ce que le club pourra délier les cordons de la bourse afin de renforcer l'équipe avec des éléments confirmés? Il est impossible de réponse à cette question pour le moment.

Et l'Académie dans tout cela?

Tout la Belgique loue la qualité de l'Académie Robert-Louis Dreyfus, mais la nouvelle génération tarde à recevoir sa chance. Le temps est venu de sortir l'un ou l'autre talent de ce vivier extraordinaire, un peu comme peut le faire le rival Anderlechtois. Un garçon comme Nicolas Raskin est certainement devant la saison la plus importante de sa toute jeune carrière. Il ne devra pas être le seul à être proche du onze de base.

L'été du Standard s'annonce donc très très chaud. Pas que dans les T-shirts et les maillots.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos