Genk recrute le premier responsable hygiène en Pro League: "Peut-être que je devrai aussi parler aux joueurs de leur comportement"
Edouard Maréchal
| 0 réaction

Le premier responsable hygiène en Belgique: "Peut-être que je devrai aussi parler aux joueurs de leur comportement"

Genk recrute le premier responsable hygiène en Pro League: "Peut-être que je devrai aussi parler aux joueurs de leur comportement"
Photo: © photonews

Genk a officialisé une première: les Limbourgeois ont nommé le premier "Chief Cleaning Officer». Il doit s'assurer que le vestiaire des visiteurs sont propres une fois le match terminé. Une tâche importante pour Peter Kerremans, supporter de longue date du club.

Responsable hygiène à l'époque du coronavirus, ce n'est pas un luxe. Mais sa première tâche est de laisser le stade en ordre. "Le vestiaire doit d'abord être nettoyé après le match. Bouteilles d'eau, de parfum ou de déo que les joueurs laissent : je m'assure qu'ils finissent à la poubelle", explique-t-il à Het Laatste Nieuws.

"Après cela, je dois nettoyer et tout désinfecter. Cette dernière tâche est de la plus haute importance, d'autant plus que le coronavirus n'a pas encore quitté le pays. Je devrai peut-être aussi parler aux joueurs de leur comportement de temps en temps. Par exemple, s'ils oublient de 'brosser' leurs chaussures de football sales avant d'entrer dans les vestiaires. Dans les tribunes, mon travail consistera principalement à collecter des tasses, des paquets de frites et de serviettes, je suppose."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos