Analyse Wasyl en MMA : une reconversion est-elle vraiment possible ?

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Wasyl en MMA : une reconversion est-elle vraiment possible ?
Photo: © photonews

C'est l'info insolite de ce début de semaine, et quitte à en rire, autant pousser la blague jusqu'au bout : Marcin Wasilewski veut se reconvertir en MMA ... mais est-ce possible, à 40 ans, d'entamer une carrière de combattant ? Nous en avons parlé à Chris Genachte, coach et manager de MMA.

Évidemment, on aurait pu croire à un article parodique quand la rumeur a surgi : Marcin Wasilewski (40 ans), prêt à enfiler les gants à peine rangés les crampons ? C'est presque trop gros pour être vrai, tant le joueur a traîné une image de brute sur les terrains au fil d'une carrière émaillée de coups de coude et de tacles dignes des rings plutôt que des stades. Mais ce n'est pas une blague : le média polonais Meczyki affirme que Wasilewski est intéressé, et La Dernière Heure confirme de source proche du joueur que l'ancien d'Anderlecht y pense sérieusement.

Une reconversion qu'a analysée pour nous Chris Genachte, coach et manager des Red Kings MMA et notamment des combattants professionnels belges Brian Bouland et Donovan Desmae, tous deux au Cage Warriors (organisation où a notamment commencé Conor McGregor). "La transition d'un sport de haut niveau vers le MMA, même si ce n'est pas depuis un sport de combat, est possible mais était bien plus simple il y a 10 ans : le sport était très jeune, donc même ceux qui le pratiquaient n'en faisaient pas depuis longtemps", nous explique-t-il. "Aujourd'hui, avec l'évolution du MMA, c'est plus compliqué".

wasyl
© photonews

Des exemples récents, depuis des sports plus "violents" que le football, existent : Greg Hardy (32 ans), reconverti en 2018 depuis la NFL et actif à l'UFC, y fait bonne figure, et James Haskell (35 ans), double vainqueur des Six Nations avec l'Angleterre, devait faire ses débuts pros en MMA en juin dernier sans la pandémie de Covid-19. "Ce sont deux bons exemples, mais qui viennent de sports très physiques et sont des poids lourds. C'est une catégorie où il est plus facile d'accéder au plus haut niveau, l'âge moyen y est bien plus élevé et l'explosivité de sports comme le rugby ou le foot américain permet de surprendre des poids-lourds généralement très lents", pointe Christopher Genachte, qui commente également les soirées de gala de l'UFC sur Eleven Sports. 

Wasyl, trop vieux ? 

Wasyl ne serait pas un poids-lourds mais plutôt mi-lourds et surtout : il a déjà 40 ans. "On a vu que certains arrivaient à performer jusqu'à un âge assez avancé, comme Daniel Cormier champion à 40 ans, Mauricio "Shogun" Rua (ex-champion mi-lourds de l'UFC) qui combattait ce week-end à 38 ans. Mais commencer à 40 ans, c'est un peu tard", reconnaît notre interlocuteur.

Wasyl était spécialiste des coups de coude ? C'est interdit en amateur ! 

"Après, tout dépend naturellement des ambitions du joueur. Si son objectif est de commencer à 40 ans et de faire un combat pro, c'est faisable. Physiquement, il est probablement au top, il a la psychomotricité d'un sportif. En 4-5 ans, s'il est bien coaché et avec toutes les conditions optimales d'entraînement, qu'il ne se blesse pas, il peut atteindre un niveau pro acceptable et faire son combat", estime Genachte. "Si le but est de faire des combats amateurs, en un an ou deux ans, il peut être prêt et se faire plaisir".

Trop tard pour une vraie "seconde carrière", donc, mais pas pour s'essayer au MMA à un niveau plus que correct. Quand nous glissons à Chris Genachte que Wasilewski était spécialiste des coups de coude, une remarque cependant : "Les coups de coude, c'est interdit au niveau amateur", rigole-t-il. Wasyl est prévenu ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos