Ce qu'il a manqué à Charleroi pour passer en quarts de finale

Ce qu'il a manqué à Charleroi pour passer en quarts de finale
Photo: © photonews

Le Sporting de Charleroi a quitté la Ghelamco Arena avec beaucoup de regrets et de déception. "Parce qu'il y avait la place pour se qualifier", estime Massimo Bruno.

Bien avant le but de Cristian Benavente annulé à l’heure de jeu, le Sporting de Charleroi a eu les occasions pour doubler la mise.

"On est bien rentré dans le match, on a marqué rapidement puis on a encore eu trois ou quatre belles situations en première mi-temps, dont deux occasions très franches. Mais on n’a pas su faire le 0-2 et en deuxième période, Gand est revenu sur la pelouse avec de meilleures intentions", analyse Karim Belhocine.

"Début de match rêvé" 

Une analyse que partage Massimo Bruno. « C’était le début de match rêvé. Ce but nous a permis de bien rentrer dans la rencontre et ensuite on n’a pas du tout reculé. On a continué à aller de l’avant et on s’est créé des occasions."

 Mais, un peu comme contre Zulte Waregem dimanche dernier, il aura manqué le break. "C’est dommage parce que si on avait su mettre le deuxième, la seconde période n’aurait pas été pareille. Et c’est forcément la déception qui prime dans le vestiaire carolo. "On a le sentiment qu’il y avait la place pour passer, donc, oui, on est très déçu. Mais maintenant la compétition est terminée et il faut se concentrer sur le championnat", conclut-il.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos