Europa League: l'Antwerp sort avec des regrets, mais la tête haute
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Europa League: les Rangers effacent l'Antwerp et filent en huitièmes

Europa League: l'Antwerp sort avec des regrets, mais la tête haute

Le Club de Bruges est le dernier représentant belge en Coupe d'Europe. L'Antwerp et les Rangers ont encore fait le spectacle et ce sont les Ecossais qui valident leur ticket pour les huitièmes de finale.

L'Antwerp devait au moins inscrire deux buts à Glasgow pour espérer se qualifier, la note s'est rapidement alourdie. À la faveur d'une perte de balle de Jérémy Gelin, Alfredo Morelos, idéalement servi par Ryan Kent, ouvrait le score après moins de dix minutes de jeu, condamnant l'Antwerp à inscrire un but supplémentaire pour franchir l'obstacle..

Pris à froid, les Anversois ont mis du temps à s'en remettre. Mais, comme ils l'avaient promis avant la rencontre, ils n'ont pas abdiqué. Un premier débordement de Jordan Lukaku avait permis à Aurelio Buta de passer tout près de l'égalisation, c'est un autre centre du latéral gauche qui a permis à Lior Refaelov de trouver l'ouverture. À la demi-heure de jeu, l'Antwerp revenait à hauteur des Rangers... et à deux buts de la qualification.

Quelques minutes avant la pause, Jordan Lukaku, encore, aurait pu lui-même se charger de rapprocher l'Antwerp de sa mission, mais sa frappe filait dans le petit filet. La chance du Great Old était définitivement passée.

Début de mi-temps assassin 

Dès la reprise, les Rangers plantaient en effet le but qui allait couper les jambes anversoises. 16 secondes suffisaient à Nathan Patterson, tout juste monté au jeu, pour profiter du placement douteux de la défense du Great Old pour filer au but et tromper un De Wolf impuissant.

Dix minutes plus tard, c'est Ryan Kent qui pensait enfoncer le clou, mais Didier Lamkel Zé réduisait l'écart dans la foulée. Conscients qu'un but les aurait mis dans une position délicate, les Ecossais se sont repliés et ont attendu le bon moment pour frapper: ce sont finalement Barisic, déjà double buteur à l'aller, et Itten qui ont terminé le travail grâce à deux penaltys accordés aux Rangers dans le dernier quart d'heure (5-2). 

L'Antwerp n'a certainement pas à rougir de cette double confrontation avec le futur champion d'Ecosse, mais la bande à Franky Vercauteren aura commis trop d'erreurs défensives pour espérer passer au tour suivant.

25 ans après sa dernière apparition européenne, le matricule 1 du foot belge aura fait honneur à son statut d'ancien finaliste de Coupe d'Europe: les Anversois peuvent rentrer en Belgique la tête haute, même s'ils quittent cette Europa League avec des regrets.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos