Interview Jérémy Taravel dégoûté : "Un énorme gâchis et un véritable drame"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Jérémy Taravel dégoûté : "Un énorme gâchis et un véritable drame"
Photo: © photonews

Débouté en appel mardi par le Centre belge d'Arbitrage dans le secteur sportif (C-SAR) qui confirme la décision de la Commission des Licences de l'Union belge de ne pas lui octroyer de licence professionnelle, Mouscron est relégué en D2 ACFF.

Triste nouvelle pour le football wallon et hennuyer cette semaine. Mouscron est relégué en D2 ACFF et commencera la prochaine saison avec trois points de pénalité, à condition d'avoir trouvé une solution à ses problèmes financiers. "On s'y attendait au vu du déroulement et de la gestion puis on voyait les chiffres et les dettes. Je ne vois pas comment on pouvait s'en sortir. Même si tu t'y attends, cela fait mal quand ça tombe", nous confie Jérémy Taravel. "Un énorme gâchis au vu de notre deuxième partie de saison et de ce que nous avons montré sur le terrain. On a assuré le maintien sur le terrain puis on avait un groupe incroyable. À part peut-être deux joueurs, je pense qu'on aurait aurait conservé le même groupe. C'est rageant car on avait une bonne base pour débuter le prochain exercice", souligne le défenseur central. 

En attendant, c’est un véritable drame humain qui se passe à l’ombre du Canonnier avec la sortie du monde professionnel. "Il n'y a pas que l'équipe première qui en fait les frais. Il y a les jeunes, l'équipe féminine, les employés, les bénévoles et les supporters. C'est une page énorme qui va se tourner. Un club familial où je me suis senti tout de suite bien. C'est dramatique ce qu'il se passe, mais cela fait des années que la gestion du club est mauvaise", précise le joueur âgé de 35 ans qui revient sur les retards de paiements. 

"Gérard Lopez s’était engagé à payer jusqu’en juin. Contrairement à ce qui a été dit par communiqué, on n’a toujours pas reçu nos salaires du mois de mars et avril. On était présent durant ces deux mois-là. Pour mai et juin, on se doute que ce sera plus compliqué", ajoute-t-il.

Taravel Jérémy
© photonews

Le Français a évoqué également son avenir. "Je ne me voile pas la face, je pense que le club va se déclarer en faillite lors de la réunion du 18 mai. Déjà qu'aucun repreneur n'est venu pour rester chez les pros, qui va mettre 5-6 millions d'euros pour éponger les dettes et évoluer en D2ACFF ? J'espère un miracle comme tout le monde ici, mais j'ai l'impression que je vais devoir me mettre à la recherche d'un nouveau club. J'ai fait une bonne saison d'un point de vue personnel et complète. Je continue de m'entraîner chaque jour car le nouvel exercice débutera déjà bientôt. Je me sens bien physiquement et je fais attention à tout : soins, nutrition et repos. J'aime bien partager mon expérience et m'investir dans un bon projet", conclut Jérémy Taravel

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news