Anderlecht s'inspire du Club de Bruges...pour prendre une décision radicale vis-à-vis de la Pro League

Anderlecht s'inspire du Club de Bruges...pour prendre une décision radicale vis-à-vis de la Pro League
Photo: © photonews

Personne n'était content qu'aucun accord n'ait été trouvé sur un nouveau format de compétition. Surtout les grands clubs, qui pourraient

Bientôt, un appel d'offres devra être lancé pour les droits télévisuels de la Jupiler Pro League et de la Challenger Pro League. Mais le Club de Bruges et Anderlecht en feront-ils partie ?

Les Brugeois envisagent depuis un certain temps de vendre individuellement leurs droits télévisuels. Et Anderlecht commence également à y penser maintenant. Wouter Vandenhaute était l'un des principaux artisans de la proposition de nouveau format de la compétition. Le président d'Anderlecht était particulièrement déçu de ne pas avoir pu trouver une majorité des deux tiers.

Anderlecht et le Club de Bruges ne se sentent pas écoutés

Tout comme au Club, Anderlecht pense maintenant à vendre lui-même ses droits télévisuels, de manière séparée. Le Sporting voulait également faire quelque chose face au calendrier surchargé, mais là non plus, rien n'a changé.

Si deux des plus grands - et des plus médiatisés - clubs du pays étaient amené à vendre eux-mêmes leurs droits, cela aurait un impact sur l'ensemble du contrat médiatique. Sa valeur diminuerait énormément.

Cela causerait alors des dommages financiers aux autres clubs. Jamais le manque d'unanimité au sein de la Pro League n'a été aussi flagrant.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news