La gueulante de Louis Van Gaal
Dirk Diederich
| 1 réaction
La gueulante de Louis Van Gaal
Photo: © SC

L'entraineur du Bayern a des cordes vocales tonitruantes. Et quand il se fâche, il se lache. Le grand Caruso peut alors aller se rhabiller.

Le Bayern est en stage au bord du Lac de Garde en Italie. Du moins, une partie de l'équipe. Car les onze internationaux qui ont participé à la Coupe du Monde bénéficient encore de quelques jours de congé supplémentaires. Le cadre est idyllique. Les montagnes ramènent les hommes à leurs justes proportions. Les poumons s'oxygènent. La Vita e bella. Das Leben ist schön.

Alors que tout portait à la "zenitude", Louis Van Gueule s'est fendu en plein entrainement d'une gueulante dont le pauvre Jose Ernesto Sosa se souviendra longtemps encore.





La cause de l'ire du mentor hollandais? Lors d'un petit match à trois contre trois, l'équipe Sosa, Tymoschtchouk, Contento menait par quatre buts d'avance sur le trio Olic, Pranjic, Altintop avant de se faire remonter en fin de match. Inadmissible a fait savoir Louis de Bavière à José Sosa qui a ramassé tout sur la patate, sans broncher évidemment. Il ne s'est même pas essayé à une petite réplique du genre "Cool, man! Take it easy! C'est qu'un jeu! Faut pas te mettre dans de tels états, c'est pas bon pour le coeur!". Non, Jose Ernesto n'a rien moufté. 
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos