L'Antwerp confirme sa plainte pour "conflits d'intérêts" pointant Mehdi Bayat du doigt

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
L'Antwerp confirme sa plainte pour "conflits d'intérêts" pointant Mehdi Bayat du doigt
Photo: © photonews

L'Antwerp a confirmé ce mercredi soir avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de la concurrence et l'UEFA pour dénoncer des "conflits d'intérêts structurels" au sein du football belge.

Leur cible principale : Mehdi Bayat, président de l'Union Belge et administrateur-délégué du Sporting Charleroi. "Mr Bayat a fait campagne pour que la saison de Pro League soit arrêtée. Le timing et la forme de cet arrêts étaient indéniablement favorables au Sporting Charleroi dont Mr Bayat est le CEO", lit-on dans ce communiqué publié par l'Antwerp et confirmant la plainte déposée auprès de l'UEFA et de l'Autorité belge de la concurrence. 

"Les conséquences sportives et financières étaient importantes pour les autres clubs et l'ensemble du football belge. Cela fausse la compétition et la concurrence, détruit la valeur économique de notre sport. Ces conflits d'intérêts existent également dans le cadre de l'obtention des licences", pointe le Great Old. "Le club a soulevé la question auprès de l'Union Belge et une plainte a également été déposée à l'UEFA, qui dispose de règlements stricts à l'encontre des conflits d'intérêts". 

L'Antwerp n'est pas le seul club à avoir pointé du doigt le rôle de Mehdi Bayat : l'Excelsior Virton, Waasland-Beveren et ... Roland Duchâtelet se sont joints au club de Lucien D'Onofrio. La Pro League a pris acte de ces plaintes et assuré de son soutien Mehdi Bayat. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos