Philippe Clement: "Toujours essayer de pousser l'adversaire à la faute"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Philippe Clement: "Toujours essayer de pousser l'adversaire à la faute"

Contre Bruges, l'Antwerp a donné le bâton pour se faire battre mais de son côté Bruges a aussi exercé une pression de tous les instants.

Le début de match de l'Antwerp a été catastrophique, avec un but d'entrée pour les Brugeois. Il y a ensuite eu énormément de pertes de balle de la part des hommes d'Ivan Leko, qui n'ont jamais réellement pu poser leur jeu.

La faute à un pressing du Club de Bruges qui n'a laissé aucun répit à sa proie du jour: "Il faut toujours essayer de forcer l'adversaire à faire des fautes", a déclaré Philippe Clement en conférence de presse. "L'Antwerp essaie aussi de mettre un pressing assez haut. Cela se joue sur des détails, alors tout le monde essaie de rendre la tâche de l'adversaire compliquée. Nous en avons été victime lors de la finale de la Coupe".

L'un des tournants de la rencontre, la carte rouge de Gelin, ne fait pas non plus trop sourciller le coach de Bruges: "Je ne trouve pas que cette carte rouge rapide soit dommage pour le match. Mardi, la Lazio ne nous a pas posé plus de problèmes après la rouge de Sobol. Ce sont des choses qu'il faut prévoir en tant que coach. Mon équipe aurait cependant dû faire parfois mieux, mais ce sont des détails à régler. Je reste fier de mes joueurs".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos