Aurélien Tchouaméni décide d'interpeller l'UEFA

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Aurélien Tchouaméni décide d'interpeller l'UEFA
Photo: © photonews

Ciblé par des cris de singe après son but sur le terrain du Sparta Prague (2-0) à l'occasion du 3e tour de qualification aller de la Ligue des Champions, le joueur de l'AS Monaco est très affecté.

Le milieu de terrain de l’AS Monaco, Aurélien Tchouaméni (21 ans, 1 match et 1 but toutes compétitions cette saison) a publié un message sur les réseaux sociaux pour demander à l’UEFA de revoir son protocole, qui consiste simplement dans ce genre de cas à diffuser un message dans le stade pour avertir les spectateurs que la partie sera arrêtée dans l'hypothèse d'un autre incident.

"Il ne faut pas que ces actes restent impunis. Il va y avoir du buzz pendant un ou deux jours, puis on va continuer jusqu’au prochain. Prendre position contre le racisme est facile, mettre des actions en place c’est autre chose. (…) J’ai deux questions : Pourquoi ne sommes-nous pas associés à la création de ce protocole, nous qui sommes victimes d'abus racistes ? Pourquoi peut-on arrêter un match pendant 5 minutes pour vérifier si un joueur était hors-jeu d'un pouce et qu'on ne peut pas faire la même chose pour les chants racistes dans le stade ?, s’est d’abord interrogé l’international Espoirs français. Hier, notre cam club était sur le terrain et a tout capté. C'était fort et clair. Nous l'avons entendu. C'est à notre tour d'être entendu. Le racisme n'appartient pas au football, ni à aucun autre endroit d'ailleurs. La diversité est la chose la plus précieuse que nous ayons dans ce monde et elle le rend beau. Je vous remercie tous pour les messages de soutien que j'ai reçus. Je suis Aurélien Tchouaméni et je suis fier de mes racines. Personne ne me l'enlèvera."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos