Un an d'interdiction de permis requis à l'encontre de Radja Nainggolan

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Un an d'interdiction de permis requis à l'encontre de Radja Nainggolan

C'est ce qu'il en ressort de l'audience du tribunal de police.

Cet été, Radja Nainggolan, à peine débarqué à l'Antwerp, faisait déjà parler de lui d'une bien mauvaise manière. L'ancien Diable Rouge s'était fait arrêter par la police après des faits de roulage.  Selon Het Laatste Nieuws, il risque une interdiction de conduire pendant un an, de repasser son permis de conduire et une amende de 420 € pour grave excès de vitesse et conduite en état d'ivresse.

Il en ressort de l'audience qui s'est tenue au tribunal de police d'Anvers ce jeudi que Nainggolan avait dépassé un autre véhicule en franchissant ainsi une ligne blanche. Les policiers avaient relevé que le joueur de 33 ans avait franchi une limite de 50 km/h en roulant à du ... 106 km/h ! Il ressort également des constatations que Nainggolan était légèrement alcoolisé lors des faits.

Nainggolan était représenté à l'audience par l'avocat Omar Souidi, qui a remis en question la vitesse exacte mesurée et a plaidé pour une interdiction de conduire avec sursis, afin que Nainggolan ait l'occasion de montrer que cela ne se reproduira pas.

"C'était un moment unique car il venait de rentrer à Anvers après avoir joué à l'étranger pendant 16 ans et il était allé boire un verre avec des amis d'enfance", a déclaré l'avocat. "Radja a un grand cœur et n'a pas oublié ses racines, c'est pourquoi cette soirée était si spéciale. Mais il a honte des faits."

Verdict le 16 décembre pour le Ninja, qui n'était pas présent à l'audience aujourd'hui puisqu'il joue ce soir contre Francfort en Europa League

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Europa League