Une exception qui pose question : voilà pourquoi les Diables ne se sont pas rendus en Allemagne en train

Une exception qui pose question : voilà pourquoi les Diables ne se sont pas rendus en Allemagne en train
Photo: © photonews

Les Diables Rouges ont atterri en Allemagne en début d'après-midi. Un voyage pour lequel l'avion été préféré, pour une question de confort.

Lors de l'Euro, les Diables Rouges seront l'une des seules équipes à utiliser le train pour se déplacer entre les matchs. Mais c'est bien en avion que la délégation a gagné son camp de base aujourd'hui. 

Un choix qui a posé question : pourquoi ne pas également s'y rendre en train, ou même en car ? Après tout, peu de supporters prendront l'avion pour effectuer les 500 kilomètres jusqu'à Stuttgart pour le dernier match de phase de poule, à proximité du centre d'entraînement des Diables.

Un dernier voyage en avion pour les Diables 

Marie Verbeke, la porte-parole de l'Union Belge, répond à ces interrogations : "Nous choisissons toujours l’option qui offre le plus de confort aux joueurs. Aujourd’hui, pour se rendre au camp de base, un court voyage en avion offrait plus de confort qu’un voyage de six heures en bus" déclare-t-elle, dans des propos relayés par La Dernière Heure.

Quant à l'option ferroviaire, elle aurait impliqué deux correspondances, à Bruxelles-Midi et à Francfort. L'Union Belge a donc choisi la solution la plus simple.

Cela permet notamment aux Diables d'être tout de suite d'attaque pour le premier entraînement sur le sol allemand de cette après-midi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news