Nouvel exploit pour l'Union, qui met fin à six mois d'invicibilité mouscronnoise au Canonnier
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Playoffs 2: le six pour l'Union qui s'impose à Mouscron

Nouvel exploit pour l'Union, qui met fin à six mois d'invicibilité mouscronnoise au Canonnier
Photo: © photonews

Et de quatre pour l'Union! Après Anderlecht, Genk et le Cercle, Mouscron est la quatrième équipe de Pro League à tomber contre l'Union (0-2). Un bel exploit pour les Bruxellois puisque l'Excel n'avait plus été vaincu sur sa pelouse depuis le 29 septembre et la réception de Waasland-Beveren.

Sèchement battus dans le derby à Courtrai, les Hurlus devaient une revanche à leurs supporters. Et ils ont entamé la rencontre avec les intentions: produire du jeu, aller de l'avant et se dégager le chemin du but.

Mais c'est bien l'Union, mis en confiance par sa belle prestation contre le Cercle, qui s'est ménagé la première réelle occasion du match: un coup-franc lointain bien frappé par Selemani et détourné par Jean Butez, attentif. 

Nouvelle exclusion pour Boya 

Alerté, l'Excel a quand même pris les commandes de la rencontre. Mais ça a souvent manqué de  percussion et de précision dans le dernier geste ou la dernière passe. Mouscron ne s'est d'ailleurs créé qu'une seule occasion digne de ce nom durant le premier acte: une reprise de Mohamed qui a frôlé la barre d'Adrien Saussez. 

Finalement, LE fait marquant de cette prémière période, c'est l'exclusion de Frank Boya à cinq minutes du repos. Déjà averti en tout début de rencontre, le Camerounais commettait une faute aux abords du rectangle. Monsieur Geldhof n'a pas hésité avant de lui indiquer le chemin des vestiaires. Si la deuxième jaune peut sembler sévère, la faute du Camerounais était aussi stupide qu'évitable. Exclu pour la troisième fois cette saison, il a laissé ses coéquipiers à dix pendant plus d'une mi-temps. 

Dix minutes pour tuer le match

Et Mouscron a très vite payé l'addition. Les Hurlus s'apprêtaient à souffrir après la pause, ils ont pris l'eau en dix minutes. C'est une intervention du VAR qui allait faire basculer la rencontre. Monsieur Geldhof accordait le penalty à l'Union, Faïz Selemani, déjà buteur samedi sur penalty, ne s'est pas fait prier pour donner l'avance aux Bruxellois. Et dans la foulée, c'est Roman Ferber, sur un caviar de Teddy Teuma, qui doublait l'avantage unioniste. 

En panne complète d'inspiration, les Hurlus n'ont jamais trouvé les solutions pour réagir et inquiéter la défense unioniste. Une semaine après avoir vu sa série d'invincibilité en 2019 prendre fin, c'est la belle série au Canonnier qui s'efface ce soir pour l'Excel, qui restait sur dix matchs sans défaite à la maison.

0/6 vs 6/6

Avec un zéro sur six pour débuter, Mouscron a sans doute déjà rangé ses ambitions au placard pour les playoffs 2, tout le contraire de l'Union qui aborde pourtant ses playoffs sans enjeu, mais qui fait jeu égal avec Courtrai en tête du groupe B, avec deux victoires en autant de rencontres. Les hommes de Luka Elsner prouvent, une fois de plus, qu'ils ont les armes pour rivaliser avec les écuries de Division 1A. 

Plus d'infos

Plus d'infos