Service minimum pour Bruges, Charleroi laisse le podium au Standard
Redaction
| 0 réaction

Ppro League: Charleroi battu à Bruges avec les honneurs

Service minimum pour Bruges, Charleroi laisse le podium au Standard
Photo: © photonews

Une première période moyenne, un deuxième acte plus haletant: le Club de Bruges et Charleroi nous ont offert un choc à deux visages, dimanche après-midi, au Jan Breydelstadion. Au final, et comme souvent à domicile, c'est Bruges qui émerge de ce duel dominical. D'une très courte tête (1-0).

Privé de Massimo Bruno et de Kaveh Rezaei, Karim Belhocine avait décidé de relancer Ali Gholizadeh, sur le banc la semaine dernière. Côté brugeois, Philippe Clement, toujours privé des services de Krépin Diatta, faisait confiance à Loïs Openda et laissait Michael Krmencik sur le banc.

Balanta pour ouvrir le bal 

Un match qui a démarré à 100 à l’heure. Après moins de deux minutes, Eder Balanta profitait d’un ballon qui traînait à quelques mètres de la surface pour armer une frappe puissante, déviée par Ryota Morioka, et qui ne laissait aucune chance à Nicolas Penneteau. Parfait pour lancer Bruges et frustrer les Zèbres, qui estimaient qu’il y avait une faute de Dennis sur Dessoleil au début de la phase.

On pensait le match lancé, mais on avait déjà assisté à l’unique fait d’arme d'une première période particulièrement décevante. 45 minutes initiales que les Brugeois ont légèrement dominées et au cours desquelles le Sporting de Charleroi n’a jamais vraiment su se montrer dangereux.

La réaction carolo après la pause 

Mais, comme la semaine dernière, les Zèbres ont affiché un visage bien plus conquérant en seconde période. Face à des Blauw en Zwart timides, Charleroi s’est créé ses premières opportunités dans le quatrième quart d’heure. Mamadou Fall pensait même mériter un penalty, suite à un duel avec Simon Deli dans la surface. Ni Monsieur D’Hondt, ni le VAR n’ont estimé qu'il y avait une faute du défenseur sénégalais.

Sous le déluge brugeois, la partie s’est complètement débridée dans la dernière demi-heure. Vormer aurait dû mettre le Club à l’abri à 25 minutes du terme, mais le Néerlandais n’a pas su profiter d’un caviar de Sobol pour tuer le suspense. Dans la foulée, il fallait une belle détente de Simon Mignolet pour empêcher Marco Ilaimaharitra de rétablir l’égalité.

Emmanuel Dennis et Ali Gholizadeh ont, à leur tour, eu l'occasion de faire évoluer la marquoir. La volée du Brugeois n'était pas cadrée, celle du Carolo était repoussée par Brandon Mechele.

La chance de Charleroi était définitivement passée: le Club de Bruges s'impose, engrange trois unités supplémentaires et augmente encore son avance en tête de la Pro League, le Sporting glisse du podium, au profit du Standard... qu'il recevra dimanche prochain. Ca promet un sacré choc wallon entre deux équipes qui ont le même nombre de points après 27 journées. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos