Interview Mickaël Tirpan est vite devenu indéboulonnable à Kasimpasa : "Ce nouveau poste me plait énormément"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Mickaël Tirpan est vite devenu indéboulonnable à Kasimpasa

Mickaël Tirpan est vite devenu indéboulonnable à Kasimpasa : "Ce nouveau poste me plait énormément"
Photo: © photonews

Cet hiver, le joueur âgé de 26 ans a quitté Lokeren et la Proximus League pour rejoindre Kasimpasa, pensionnaire de Süper Lig.

Mickaël Tirpan ne regrette pas d'avoir rejoint Kasimpasa où il est rapidement devenu un titulaire indiscutable au sein du club stambouliote. Le championnat turc, interrompu à cause de la pandémie de coronavirus, a repris ses droits depuis mi-juin. "Une saison particulière et nous enchaînons les rencontres depuis la reprise. Dur physiquement mais aussi mentalement", nous confie l'ancien joueur d'Eupen et de Mouscron. "Le confinement n'a pas été la période la plus chouette. Ma femme et mon enfant ont dû rentrer en Belgique pendant deux mois, mais on en ressort plus fort", explique l'Anderlechtois.

Depuis la reprise, Kasimpasa carbure et vient de réaliser un joli 13 sur 18. "Une très belle série, seul le leader Istanbul Basaksehir fait aussi bien. Nous aurions même pu faire mieux si nous n'avions pas perdu à la dernière minute contre Besiktas (3-2). Depuis mon arrivée cet hiver, nous sommes passés de 14 à 39 points. Tout se passe très bien, je suis vraiment content de mon choix", souligne Tirpan qui s'est rapidement adapté au championnat turc.

Le joueur âgé de 26 ans a disputé toutes les rencontres de son équipe, sauf un match car il était suspendu. Mais le back droit évolue en tant que milieu défensif en Süper Lig. "Le coach me connaissait bien et il savait ce que je pouvais apporter à l'équipe. Ce nouveau poste me plait énormément, beaucoup de duels et cette présence dans le jeu. Je donne le maximum et je ne lâche rien", précise l'ancien joueur de Mouscron. 

Il reste encore deux journées à disputer en Turquie. "Nous avons rempli l'objectif de la saison, à savoir nous maintenir. Les deux dernières rencontres seront du bonus. Tenter de terminer à la 8ème place et de se payer le scalp d'Istanbul Basaksehir lors de la dernière journée à la maison. Une victoire de prestige contre le futur champion", a conclu Mickaël Tirpan qui reviendra en Belgique lors de ses vacances.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos