Les supporters gantois font part de leur inquiétude devant la saison du club

Redaction
| 0 réaction
Les supporters gantois font part de leur inquiétude devant la saison du club
Photo: © photonews

La Gantoise, deuxième la saison passée, vit une saison catastrophique. Les supporters sont naturellement inquiets et s'en sont ouverts auprès de leur direction.

Le groupe de supporters "SOS Ons Gantoise"  a ainsi exprimé son inquiétude après la première moitié de saison catastrophique du club. Dans un communiqué relayé par l'agence de presse Belga, il déclare ainsi :

"Jadis acclamé pour son football attrayant, jadis loué pour s'être débarrassé d'un gigantesque gouffre de dettes, aujourd'hui si confus et maladroit à tant de niveaux. L'incompréhension est si grande que nous nous posons des questions. Les tergiversations froides de ces derniers mois, la disparition de nos espoirs, nous ont fait comprendre qu'il y a plus que ce qui se passe sur le terrain",lit-on. "Cette lettre n'est pas une attaque contre La Gantoise, mais nous partageons notre vision. Nous le faisons en public parce qu'il n'y a pas de caisse de résonance transparente au KAA Gand et que c'est trop silencieux de l'autre côté. Il n'y a pas de ligne, ni du point de vue sportif, ni organisationnel".

L'ADN du club non-respectée 

La nomination de Laszlö Bölöni a été pointée du doigt : "L'ADN gantois est offensif, dominateur et attractif (...). La structure et la culture organisationnelles n'ont pas suivi la croissance du club vers le top, les décideurs semblent être restés à l'Ottenstadion (le stade du club avant la Ghelamco Arena, nda) (...) Aujourd'hui, La Gantoise donne l'impression d'un club centré sur lui même, géré de manière centralisée (...) Un club qui n'utilise pas pleinement le potentiel existant en interne et ne recherche pas suffisamment de nouveaux talents. Un club qui ne veut ou n'ose pas innover. Gand pourrait être un pionnier, mais il n'ose pas, ne veut pas et ne peut pas. Gand n'a pas fait un pas en avant après le titre national. En matière de politique et de sport, nous sommes immobiles, voire en recul". 

Le communiqué se termine en regrettant le manque de transparence en matière de communication vis-à-vis des supporters. "Nous sommes dans le noir (...), nous n'avons pas notre mot à dire et nous ne sommes même pas interrogés. La Gantoise ne fait aucun effort pour nous entraîner dans l'histoire". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos