Un point arraché dans les arrêts de jeu: mauvaise affaire pour Charleroi à Waasland-Beveren

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Un point arraché dans les arrêts de jeu: mauvaise affaire pour Charleroi à Waasland-Beveren
Photo: © photonews

87 minutes sans but avant cinq minutes de folie: drôle de match entre le Sporting de Charleroi et Waasland-Beveren qui se quittent sur un partage qui n'arrange personne...

C'est sans Kaveh Rezaei, absent de la feuille de match, mais avec Cristian Benavente, titulaire lors des matchs de Coupe, mais qui n'avait pas encore eu cet honneur en championnat, que le Sporting de Charleroi a abordé ce déplacement crucial sur la pelouse du Freethiel.

Une rencontre que les Carolos ont prise par le bon bout, même si, paradoxalement, la première incursion dans le rectangle adverse était waaslandienne. Mais Dorian Dessoleil se trouvait au bon endroit pour contrer la frappe de Joe Efford et... lancer la contre-attaque.

Les plus franches occasions pour le Sporting avant le repos

Un premier frisson au Freethiel et une première occasion gaspillée: la passe de Mamadou Fall vers Ali Gholizadeh était contrée par Aleksandar Vukotic, alors que le Serbe était seul face à trois Zèbres. Une occasion qui a toutefois donné le ton d'une première période animée, mais sans but.

Pendant une bonne demi-heure, c'est Charleroi qui a dominé les débats. Une frappe de Benavente repoussée par la barre, une tête de Vranjes dans les bras de Nordin Jackers et un autre contre mal exploité: Charleroi n'a pas su profiter des espaces laissés par la défense waaslandienne et aurait pu le payer juste avant la pause.

Les Lions ont en effet poussé dans les dernières minutes, mais Dessoleil et Vranjes étaient là pour écarter le danger. Mis en confiance par leur fin de première période, les Waaslandiens ont repris le jeu sur les mêmes bases. En mettant le Sporting de Charleroi sous pression. Mais il a manqué un petit quelque chose aux Lions pour trouver l'ouverture et à dix minutes du terme, c'est Lukasz Teodrocyk  qui passait à quelques centimètres de l'ouverture du score. 

La réponse du tac au tac de Massimo Bruno 

Et c'est finalement Aleksandar Vukotic qui a ouvert le score de cette rencontre. À trois minutes du terme, le Serbe déboulait au second poteau pour crucifier Rémy Descamps. Mais Charleroi n'est pas le genre d'équipe à rendre les armes aussi facilement et Massimo Bruno égalisait joliment dans les arrêts de jeu. 

Un partage qui ne fait pas tout à fait les affaires du Sporting de Charleroi, qui reste coincé à la neuvième place, ni celle de Waasland-Beveren, désormais lanterne rouge à deux points du Cercle de Bruges et de Mouscron. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos