Jan Vertonghen sourit aux critiques : "La presse belge est gentille par rapport à d'autres..."

Florent Malice
Florent Malice depuis le Jupiler Media Village
| 0 réaction
Jan Vertonghen sourit aux critiques : "La presse belge est gentille par rapport à d'autres..."
Photo: © photonews

Au lendemain de la défaite face à la Slovaquie, c'est... Jan Vertonghen, pas sur le terrain hier, qui est venu devant la presse. Il a joué son rôle, notamment en évoquant les critiques.

Voilà des semaines, des mois voire - comme Jan Vertonghen le rappellera - des années qu'on ne parle que d'une chose ou presque au moment d'évoquer les Diables Rouges : la défense. Entre les incertitudes autour de Theate et de Vertonghen lui-même, la blessure de Meunier, l'inexpérience de Debast et les critiques que s'attire toujours Wout Faes, c'était le principal point d'interrogation belge avant le match de ce lundi.

Et pourtant, ce n'est pas là que le bât blesse depuis longtemps déjà en grand tournoi. Cette statistique effrayante en témoigne : 47 tirs sans marquer pour les Diables en Coupe du Monde et en Euro. "J'ignorais cette statistique", s'étonne Vertonghen en conférence de presse. 

L'attaque des Diables pose-t-elle problème ? 

"Elle signifie également que nous aurions dû gagner ces matchs et que nous n'aurions pas dû perdre hier", sourit ensuite l'aîné des Diables Rouges. "Écoutez, il faut tout remettre dans son contexte, c'est difficile à dire. Oui, j'imagine que nous allons mettre l'accent sur la finition avant samedi, mais j'ai confiance".

Lukaku Romelu
© photonews

Confiance notamment en Romelu Lukaku, auteur d'un doublé... annulé, et de quelques ratés. "Je ne lui ai pas encore parlé seul à seul à ce sujet, mais je sais qu'on en parlera. Et il n'y a personne en qui j'ai plus confiance que Rom' pour se relever de ça, il a vécu des moments fantastiques et difficiles dans sa carrière et est revenu à chaque fois", rassure Vertonghen. "Il aura encore plus d'envie pour samedi". 

Et la défense, devra-t-elle être renforcée en vue de samedi ? "Je trouve que Wout a fait un match fantastique et que Zeno s'en est bien sorti à un poste pas évident pour lui", temporise "Sterke Jan", qu'on s'attend tout de même à voir démarrer contre la Roumanie.

La presse belge est gentille par rapport à d'autres 

En attendant, Jan Vertonghen a également été interrogé sur cette ironie : la défense belge a toujours été critiquée... mais encaisse au final peu, alors que l'attaque est à la peine depuis plusieurs matchs en grand tournoi. "C'était déjà comme ça en 2022 (sourire). Je ne vais pas me plaindre des critiques, parce que je trouve que la presse belge est gentille par rapport à d'autres", surprend le joueur du RSCA.

"Parfois, je lis un avis avec lequel je suis assez d'accord, je me mets à la place du journaliste, si c'est mauvais, on peut l'écrire. Parfois, je ne suis pas d'accord, et c'est plus problématique", continue Vertonghen, avant de conclure avec ironie : "Peut-être que maintenant, d'ici à samedi, il y aura en effet moins de critiques concernant notre défense". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news