Une fois pour toutes : voici ce que dit le règlement concernant la faute de main de Loïs Openda

Loïc Woos
Loïc Woos et Brandon Morren depuis Frankfurt
| 0 réaction
Une fois pour toutes : voici ce que dit le règlement concernant la faute de main de Loïs Openda
Photo: © photonews

Frustrante, cette soirée. Battue 0-1, la Belgique a pourtant marqué deux buts... annulés. Était-ce justifié, selon le règlement ?

Coup de massue pour les Diables, qui se sont inclinés lors de leur entrée en lice dans cet Euro 2024, face à la Slovaquie.

Pourtant, tout aurait pu être très différent. Romelu Lukaku a marqué le but égalisateur à la 88e minute, mais il a été annulé. Pour la deuxième fois de la soirée. Loïs Openda avait touché le ballon de la main en dépassant son opposant.

Le règlement est clair

Nous avons vérifié à nouveau les règles concernant une main. On parle de faute de main quand l'un des trois critères suivants est rempli.

  1. Toucher délibérément le ballon avec la main/le bras.
  2. Toucher le ballon avec la main/le bras lorsque celui-ci est dans une position qui rend le corps artificiellement plus grand et lorsque cette position n'est pas le résultat d'un mouvement naturel du corps en tant qu'élément du jeu.
  3. Marquer un but contre l'autre équipe avec la main/le bras, ou marquer directement après que le ballon ait touché la main/le bras (même si le contact était accidentel).

Openda a été poussé par le défenseur, n'a pas rendu son corps artificiellement plus grand et était en plein sprint. De plus, il est recommandé aux arbitres de regarder les images du VAR qui concernent les fautes de main à vitesse réelle. Ce qui n'a pas été le cas ici, car cela a été vu au ralenti.

Une décision prise contre l'esprit du jeu

D'après les règles, on peut donc en conclure que le but de Lukaku était bel et bien un but valide. Openda a touché le ballon de la main, mais cela n'aurait pas spécialement dû causer l'annulation du but.

Il s'agit, de toute façon, d'une décision qui va à l'encontre de l'esprit du jeu, mais aussi des règles. Martyn Ziegler, rédacteur en chef des sports au Times, a également exprimé un avis clair à ce sujet. Et il n'est pas le seul. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news