Analyse Chris Wilder : un profil vieille école qui épate toute l'Angleterre !

Redaction
| 0 réaction
Chris Wilder : un profil vieille école qui épate toute l'Angleterre !

L'ogre Liverpool a presque fait oublié tout le monde en Premier League cette saison. Pourtant, dans le même temps, Sheffield United a réalisé un exploit qui vient confirmer deux promotions en trois ans. Et l'entraîneur du nouveau club de Sander Berge y est pour quelque chose !

Un parcours atypique

Le parcours atypique de Chris Wilder a commencé tôt. Joueur déjà, il a longtemps appartenu à Sheffield United. Pourtant, il a peu porté la vareuse des Blades. Pour cause, son club l’avait prêté à six équipes différentes, vendu à Rotherham United, pour finalement le racheter et le revendre à Brighton. Un parcours spécial, précurseur d’une carrière d’entraîneur autant surprenante qu’exceptionnelle.

Une philosophie vieille école, mais avec des idées nouvelles

Chris Wilder a beau faire ses débuts en Premier League, ça ne l’empêche pas de garder la même philosophie. Une philosophie qui a fait monter Sheffield United de League One en Championship en 2017 et de Championship en Premier League en 2019.

Le 10 août dernier, les rouges et blancs se déplacent à Bournemouth. Le technicien anglais de 52 ans aligne son 3-5-2 habituel. Une défense à trois pour un premier déplacement en PL, peu de promus l’ont osé ces dernières années. Mieux encore, tout au long de la saison, il n’était pas rare de voir les défenseurs O’Connell et Basham faire des aller-retours entre les deux rectangles. Bref, un système osé, original, qui repose surtout sur une grosse implication collective.

7ème de Premier League

La crise sanitaire risque bien de mettre un terme à la saison de Premier League. Il se pourrait donc que Sheffield United termine à une honorable septième place pour son retour dans l’élite. Ex-aequo avec Wolverhampton, à deux points de Manchester United qui compte un match en plus. Sans aucun doute, Chris Wilder a déterminé ces succès, qui s’enchaînent depuis son arrivée en 2016.

Le plus gros transfert : un certain Sander Berge

Une simple démonstration ; le transfert le plus cher de l’histoire du club n’est autre que Sander Berge. Le club du Yorkshire a versé 21,5 millions d’euros au Racing Genk pour acquérir le Norvégien. Les deux meilleurs buteurs du club cette saison ne sont autres que Lys Mousset et John Fleck (5 buts chacun). Leurs valeurs marchandes : 12 et 8 millions d’euros. Des sommes relativement faibles, comparées aux adversaires, qui mettent d'autant plus en avant le travail de Wilder.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos