La D2 néerlandaise, ce laboratoire à jeunes talents belges
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Deyonge, Antonucci, Matuta, Vertessen ... : la Keuken Kampioen néerlandaise est un laboratoire à jeunes talents belges

La D2 néerlandaise, ce laboratoire à jeunes talents belges

La D2 néerlandaise, aussi appelée Keuken Kampioen Divisie, compte pas moins de 42 joueurs belges. Parmi eux, nombre de jeunes talents dont certains pourraient former l'avenir de notre football.

Sans surprise, la colonie belge de Keuken Kampioen Divisie, la D2 néerlandaise (autrefois appelée ... Jupiler League), est de loin le contingent étranger le plus nombreux : avec 42 ressortissants, la Belgique représente pas moins de 29,2% du total de joueurs étrangers au sein du championnat. Pour une comparaison plus frappante encore : la deuxième nationalité la plus représentée (Angleterre) ne compte que 9 ressortissants, pour 6,3% du total. 

Parmi ces 42 joueurs, seuls 12 ont plus de 23 ans. La D2 néerlandaise est donc un véritable laboratoire pour les jeunes talents de notre football, au sein duquel les sélectionneurs d'équipes d'âge se servent régulièrement ... 

Le Jong PSV et ses trois talents belges 

Le club le plus fourni en joueurs belges est le Roda JC, qui accueille 5 de nos compatriotes ; 2 d'entre eux ont plus de 23 ans (Jordy Croux et Stefano Vanzo), un autre (Livio Milts, 23 ans) peine à obtenir du temps de jeu. Xander Lambrix (20 ans) et Benjamin Bouchouari (19 ans), arrivés l'été dernier, accumulent les minutes. 

yorbe vertessen

Mais le principal "laboratoire" belge de la D2 néerlandaise est probablement le Jong PSV, où évoluent trois jeunes belges : Yorbe Vertessen (19 ans), jeune attaquant pur produit de la formation du club ; le portier Maxime Delanghe (19 ans), formé à Neerpede et qui prend souvent place sur le banc de l'équipe A, et le tout jeune Emmanuel Matuta (18 ans), milieu axial polyvalent qui a pris place sur le banc du PSV A en Europa League. 

Les plus prometteurs ? 

Ce trio fait naturellement partie des jeunes talents les plus prometteurs de la D2 néerlandaise, même si Vertessen a souvent été gêné par les blessures, mais s'il fallait parier sur la percée prochaine de jeunes joueurs de Keuken Kampioen Divisie, d'autres noms viennent à l'esprit : tout d'abord celui de Francesco Antonucci (21 ans), déjà propriété de Feyenoord et promis à l'Eredivisie à très court terme, mais prêté au FC Volendam où il fait encore la pluie et le beau temps (4 buts cette saison). 

Antonucci Francesco
© photonews

Plus grosse valeur marchande belge de la division (1,8 million), Antonucci prend son temps pour évoluer, comme il nous l'expliquait à l'interview le mois dernier. Son dauphin le suit de loin, mais reste un joueur à suivre : Adrien Bongiovanni (21 ans) se relance à Den Bosch après un passage délicat au Cercle de Bruges. L'ancien talent du Standard appartient toujours à Monaco, mais son avenir y semble bouché. 

Héritier Deyonge (18 ans), formé au PSV Eindhoven mais qui a opté pour l'Olympique Lyonnais, est de son côté revenu aux Pays-Bas cet été, prêté au Jong Utrecht. Après une période d'adaptation, il a fait des débuts tonitruants, délivrant 2 passes décisives en 2 matchs consécutifs. Il est peut-être l'un des plus grands talents de notre football au poste d'arrière latéral, mais est encore loin d'être un produit fini. 

À la relance depuis la JPL 

Certains de ces joueurs, bien qu'encore jeunes, tentent de relancer leur carrière après avoir peiné à s'imposer en D1 belge : c'est le cas, comme déjà souligné, de Bongovianni, mais aussi de Xian Emmers (21 ans), à nouveau prêté par l'Inter Milan, mais qui n'avait pas convaincu du côté de Waasland-Beveren la saison passée. Il montre de belles choses cette saison à Almere City (2 buts en 5 rencontres). 

Emmers Xian

Le jeune Rouche Jérôme Déom (21 ans), lui, n'a pas obtenu sa chance du côté du Standard et a rejoint le MVV Maastricht où il est indéboulonnable et déjà auteur de 2 buts. Jorn Vancamp (22 ans), déjà plutôt connu en Belgique puisqu'il compte 34 matchs (en D1B) avec le Beerschot et est également apparu brièvement avec son club formateur d'Anderlecht, est prêté cette saison au FC Eindhoven mais est actuellement écarté des terrains pour des problèmes à la cuisse, après avoir déjà été gêné à la cheville plus tôt cette année. 

Parmi ces joueurs, lesquels vivront un destin à la Dries Mertens (révélé à Apeldoorn) ou à la Nacer Chadli (Maastricht, Apeldoorn) ? Probablement une infime minorité. Mais les clubs belges pourront toujours suivre avec intérêt l'évolution de ces jeunes talents qui, parfois, auraient pu recevoir leur chance chez nous ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos