CIES : Anderlecht est l'équipe jouant le plus vers l'arrière, le Standard et Charleroi plutôt verticaux

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
CIES : Anderlecht est l'équipe jouant le plus vers l'arrière, le Standard et Charleroi plutôt verticaux
Photo: © photonews

L'Observatoire Européen du Football, ou CIES, a publié sa lettre hebdomadaire sur un thème particulier : les passes vers l'arrière effectuées par les équipes des championnats européens.

Le terme "passes vers l'arrière" a souvent une signification négative - un jeu prudent, peu offensif, peu spectaculaire. On ne saurait être plus loin de la réalité : un simple regard aux équipes européennes réalisant le plus de passes vers l'arrière nous apprend que les équipes réalisant le plus de passes vers l'arrière sont bien souvent ... les meilleures équipes de leur championnat.

La construction depuis l'arrière est en effet souvent synonyme de volonté de poser son jeu, comme le prouve la première place des 5 grands championnats confondus occupée par le leader, Manchester City. Les Citizens de Pep Guardiola réalisent une proportion moyenne très élevée de 41,6% de passes vers l'arrière. Le top 5 est composé d'équipes dont le jeu est réputé attractif et basé sur la possession : le Shakthar Donetsk (40,6%), le Lokomotiv Moscou (40,1%), Chelsea (39,4%) et Arsenal (39,3%). 

L'élève Kompany comme le maître Guardiola 

Vincent Kompany aura le sourire après un regard sur les statistiques du CIES pour le championnat belge : le RSC Anderlecht trône en tête des équipes réalisant le plus de passes vers l'arrière, avec 36,8% (ce qui le place au niveau européen au même niveau que l'Ajax Amsterdam et Manchester United). Les Mauves devancent La Gantoise (36,1%), Genk (35,4%) et le leader brugeois (34,5%), l'Antwerp complétant le top 5 (34,4%). 

De l'autre côté, on retrouve parmi les équipes plus "verticales" les clubs wallons : le Standard de Liège est 11e (32,9% de passes vers l'arrière), Charleroi 12e (32,3%) et l'Excel Mouscron 14e (31,8%). L'équipe la plus verticale de Pro League n'est pas une équipe de bas de classement mais bien une équipe du top 4 : il s'agit du KV Ostende, avec 28,2% de passes vers l'arrière. Le jeu très direct d'Alexander Blessin surprend, mais fonctionne indubitablement.

Alexander Blessin
© photonews
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos