Lyon, l'anti-PSG ou la réussite de la formation
Olivier Baute
| 0 réaction
Lyon, l'anti-PSG ou la réussite de la formation
Photo: © SC

La première place du club rhodanien, c'est le sacre de sa politique de formation. Portrait d'une belle réussite.

En Ligue 1, vous ne rêvez pas, le PSG n'est pas le leader du championnat. Si les fortunés parisiens (noyau estimé à 370 millions d'euros sur le site Transfermarkt) ont tout d'abord dû laisser la pole à Marseille en début de saison, c'est à présent un autre Olympique qui mène la danse, celui de Lyon. Ceci avec une toute autre politique que celle du PSG basée sur l'achat de joueurs de renom. En effet, à Lyon, on mise depuis quelques saisons sur la formation. 

Champion de France à sept reprises entre 2002 et 2008, Lyon est depuis quelques années rentré dans le rang. Peu à peu, les stars telles que Juninho, Benzema ou Lloris ont quitté le club.Une deuxième place, trois troisièmes, l'Olympique a dû se cotenter d'une Coupe de France en 2012 et d'une place de demi-finaliste en Champion's League en 2010. La saison dernière, Les Gones ont terminé le championnat de Ligue 1 à la cinquième place avec pour lot de consolation un quart d'Europa League. Du coup, Lyon a dû passer par les barrages dans cette même compétition cette saison et s'est fait surprendre d'entrée de jeu par les Roumains de l'Astra Giurgiu.

Cette élimination précoce de la scène européenne a peut-être été une bonne chose pour l'équipe d'Hubert Fournier. Dix-septième après quatre journées de championnat, l'OL a par la suite entamé sa remontée fantastique au point de prendre la tête du championnat au terme de la 20ème journée début janvier. Depuis, malgré quelques partages, Lyon est toujours en pole avec deux points d'avance sur le PSG et possède les meilleures attaque et défense de la compétition.

Comme annoncé plus haut, Lyon a misé sur la formation. Si le joueur le plus connu est le buteur Alexandre Lacazette, il n'est pas l'arbre qui cache la forêt, car une nuée d'autres espoirs du club se sont fait une place dans le noyau des Rhodaniens. Dans certains secteurs, tous les joueurs proviennent en effet du centre de formation. C'est le cas pour les gardiens de but et c'était encore le cas durant la première partie du championnat en attaque avant l'arrivée au mois de janvier de l'espoir messin Maxwell Cornet.

Le capitaine Maxime Gonalons, le médian Clément Grenier, victime d'une pubalgie et bientôt de retour sur les pelouses, et Lacazette sont devenus internationaux français. Plusieurs autres joueurs sortis du centre de formation font partie de l'équipe espoir des Coqs ou sont devenus internationaux en Afrique. Le gardien de but Anthony Lopes, de par son ascendance, a lui rejoint l'équipe du Portugal.

Seul le secteur défensif des Gones fait principalement appel pour l'heure à de la main-d'œuvre "étrangère" dans l'attente de l'avènement d'espoirs du club. Samuel Umtiti, âgé de 21 ans et formé chez les Gones, est le plus souvent accompagné par les expérimentés Christophe Jallet, Milan Bisevac, Henri Bedimo ou Bakary Koné.

Au milieu de terrain, Yoann Gourcuff, présent au club depuis 2010 et en fin de contrat depuis quelques mois, est lui confronté à l'explosion des jeunes Corentin Tolisso, Jordan Ferri, Nabil Fekir alors que Grenier n'a pratiquement pas joué cette saison en raison d'une pubalgie et que Lyon peut se permettre de mettre Steed Malbrancque, de retour au club après une escapade en Angleterre et chez le grand rival voisin de Saint-Etienne, sur le banc de touche.  

Le noyau de Lyon est donc riche au niveau de la qualité, mais également de la profondeur. Car si la première génération d'espoirs, composée des Lacazette, Gonalons et Grenier, fait à présent figure de cadres, la deuxième, composée des Umtiti, Tolisso, Ferri et Fekir explose et la troisième n'attend que son heure pour s'installer. Eliminé aussi bien en Coupe de France que de la Ligue, il reste douze rencontres à l'Olympique lyonnais pour damer le pion en championnat à ses riches rivaux.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos