Le bilan du groupe de discussion de l'Union Belge au sujet du racisme

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le bilan du groupe de discussion de l'Union Belge au sujet du racisme
Photo: © photonews

Le hackathon de l'Union Belge de Football se déroulait ce week-end. En voici le bilan !

L'Union Belge a organisé son premier hackathon (groupe de discussion) avec pour thème la diversité ce samedi 19 octobre au Belgian Football Centre, une initiative que nous avait expliquée An De Kock la semaine passée (interview à relire par ici). 

De ce thème d'actualité ont été tirés trois idées de projets soumises par des jeunes de 16 à 25 ans. 

1. Dream Team

Ils ont proposé l'organisation de "centres d'expérience", où les jeunes et les adultes eux-mêmes sont entre autres confrontés au racisme à travers la réalité virtuelle et des témoignages, Par ailleurs, ils souhaitent aussi organiser un workshop. Ces jeunes seront nos ambassadeurs du fair-play.

2. Colourful Cameleons

L'élaboration d'une campagne positive #Yestodiversité, où l'accent est mis sur l'apport de témoignages de tous ceux qui ont été confrontés à la discrimination sur la base de vidéos. S'adresse aux jeunes de six à douze ans, avec l'intention d'influencer la société et de sensibiliser. Il s'agit également d'une compétition scolaire, dans le cadre duquel les écoles peuvent obtenir le label #Yestodiversity.

3. Say No To Racism

Le lancement d'une application faisant appel à des reviewers. Ces personnes sont d'abord formées à reconnaître et à dénoncer le racisme. Elles restent anonymes. Les clubs gagnent des points de fair-play en cas de bons reviews. Les examinateurs sont tant des supporters, des arbitres que des entraîneurs. Ils peuvent uniquement examiner des autres équipes.

Ces projets seront soumis au groupe de travail de l'UB dédié à la diversité dans le football afin d'être mis en place dès que possible. Dès janvier 2020 sera également lancé un conseil des jeunes auxquels les vainqueurs de ce hackathon seront invités. 

Plus d'infos

Plus d'infos