L'Europe via les PO2 ? Seul ... Vercauteren y est arrivé !
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Seul Franky Vercauteren, avec Genk, a atteint l'Europe via les PO2

L'Europe via les PO2 ? Seul ... Vercauteren y est arrivé !
Photo: © photonews

L'Europe via la Coupe : fini. L'Europe via les PO1 ? En grand péril. Reste la porte de derrière : l'Europe via les PO2.

Anderlecht a manqué son pari : le chemin le plus court vers l'Europe s'est fermé hier, sans gloire et sans y croire une minute. Pour éviter la saison de transition crainte (mais pas écartée dans la déjà célèbre lettre ouverte de la direction), le RSCA a deux options : aller chercher des PO1 qui semblent si loin, à huit points, et pourraient s'éloigner très vite dans les semaines à venir ... ou les PO2. 

La porte de derrière 

L'idée fait moins rêver que des duels au sommet face à Bruges, au Standard, à La Gantoise ou l'Antwerp. Si Anderlecht dispute les PO2, les "sommets" à espérer seraient face à un éventuel cador déçu (Genk ?), ou face à l'Union Saint-Gilloise pour d'éventuels derbys bruxellois. Le Lotto Park ne serait pas rempli. 

Ironiquement, cette saison, Anderlecht, exception faite de ce jeudi, a toujours disputé ses meilleurs matchs face au top. Gand n'a pris un point à Bruxelles qu'en dernière seconde ; Bruges a été mené au Jan Breydel ; le Standard n'a pris qu'un point sur 6, comme Charleroi. La perspective d'être ridicule en PO1 ne devrait pas forcément effrayer les supporters mauves. Mais les PO2 seront un fait par la faute des mauvais résultats face aux autres équipes - de quoi craindre que même la porte de derrière, celle de l'Europe via les playoffs 2, ne s'ouvrira pas. 

Franky, l'homme de la situation ? 

Mais si un homme peut le faire, c'est bien Franky Vercauteren, et pour cause : il est le seul ... à l'avoir déjà fait. "C'est une compétition qui m'avait bien réussi par le passé", reconnaissait-il en conférence de presse après la débâcle de ce jeudi. Mais tout en se refusant même de prononcer le terme "PO2". 

Il y a ... dix ans précisément, c'est pourtant via la "porte de derrière" que Frank Vercauteren allait chercher le ticket européen du Racing Genk. Les Limbourgeois terminaient à 8 points du top 6, onzièmes de Jupiler Pro League pour cette première saison dans le nouveau système de playoffs. Sans gloire. En battant Westerlo pour la finale des PO2, puis Saint-Trond pour le barrage européen. 

Et si les supporters du RSC Anderlecht aiment les signes, en voici un qui les fera sourire : un an plus tard, on s'en souvient, Frank Vercauteren ... était champion de Belgique avec Genk. Trust the process ... ? 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos