La jeunesse pas évidente de Jérémy Doku: "Il était furieux quand il ne pouvait pas jouer au football avec son frère"

La jeunesse pas évidente de Jérémy Doku: "Il était furieux quand il ne pouvait pas jouer au football avec son frère"
Photo: © photonews

Jérémy Doku est l'un des plus grands talents d'Europe depuis des années. Son nom circulait déjà dans les plus grands clubs du monde à ses 14 ans. L'attaquant ultra-rapide était clairement destiné à jouer au football. Cela s'est rapidement confirmé.

Doku a été élevé dans un nid d'amour, où il ne manquait de rien. "Il avait cinq ans et demi la dernière fois qu'il est allé au Ghana", raconte son père, David, dans Het Nieuwsblad. "Quand Jefferson (son frère) y jouait un peu au football, Jeremy ne pouvait pas participer."

"Il était encore trop petit. Il était furieux. Alors, je lui ai promis de l'inscrire quand nous serions de retour en Belgique, juste pour le calmer. C'est ainsi qu'il a commencé à Tubantia Borgerhout."

Ensuite, il est passé par le Beerschot et enfin à Anderlecht. Mais ce n'était pas si évident au début. "Le matin, ils venaient chercher Jeremy, le soir, ils le ramenaient. La vérité était que c'était trop dur. Il devait se lever à six heures, se laver et partir."

Jérémy Doku n'a pas vécu une enfance évidente

Le soir, il était souvent déjà neuf heures lorsqu'il rentrait à Anvers. Ensuite, il mangeait, dormait et se levait tôt. Il avait l'air fatigué, je le voyais. Mais il aimait être à Anderlecht. Lorsque la question est venue de le laisser aller en internat là-bas, comment aurions-nous pu refuser ? Alors, j'allais voir l'entraînement tous les jours, juste pour le voir."

Sa maman, Belinda, avait du mal avec ça. "J'ai fréquemment pleuré. Laisser partir un enfant est difficile. Il m'appelait tous les jours. Alors, je lui demandais : Est-ce que ça va ?' Ou je lui envoyais : 'Tu me manques.' Et il répondait : 'Tu me manques aussi maman.' Même maintenant, je ressens parfois la douleur de l'avoir laissé partir. Normalement, il aurait dû rester avec moi."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news