Mamadou Sakho, ce héros incompris

Hermès Van Damme
| 0 réaction
Mamadou Sakho, ce héros incompris

Mamadou Sakho s'est véritablement imposé dans la défense des Reds depuis la prise de fonction de Jürgen Klopp. Pas toujours très habile, le Français parvient à se démarquer grâce à d'autres qualités.

Mamadou Sakho avait plus ou moins disparu des radars après son exploit du 19 novembre 2013. Vous vous en rappelez ? Lorsqu'il a inscrit un doublé salvateur face à l'Ukraine lors du barrage retour pour les qualifications à la Coupe du Monde 2014.

Depuis, Mamadou a connu plus de bas que de haut. Pas toujours titulaire dans la défense de Liverpool, le Français renait depuis l'arrivée de Jürgen Klopp sur les bords de la Mersey.

Une renaissance marquée par un but lors de la folle remontée des Reds face à Dortmund (4-3) la semaine dernière en quart de finale retour d'Europa League.

Pas toujours élégant, mais souvent efficace

Son retour sur le devant de la scène a fait réagir sur les réseaux sociaux mais aussi dans la presse anglaise. Et tout le monde semble d'accord.

Lors de la belle victoire de Liverpool face à Manchester United en huitième de finale d'Europa League, Joey Barton s'était valu d'un tweet aussi moqueur qu'élogieux: "Mamadou Sakho est le moins orthodoxe, le plus efficace, le plus déséquilibré et le meilleur défenseur de la planète" avant de surrenchérir: "Le regarder est comme observer un clown jonglant avec des assiettes. On attend juste qu'il les fasse tomber par terre. Mais d'une certaine manière, il arrive toujours à les garder en l'air."

Il a été exceptionnel et a éteint l'une des meilleures attaques d'Europe

Daily Mirror

Ça résume bien le talent de Mamadou. Pas très élégant, il parvient à être efficace grâce à une rage de vaincre à toute épreuve. Lors du match aller face à Dortmund (1-1), il a magnifiquement muselé Aubameyang ce qui a fait dire à la presse anglaise: "il a été exceptionnel et a éteint l'une des meilleures attaques d'Europe".

Au match retour, il a fait du Sakho. Coupable sur le premier et le troisième but de Dortmund en couvrant le hors jeu, c'est lui qui ira égaliser pour le 3-3 avant que Lovren n'offre la victoire à Liverpool. Ah, sacré Mamadou.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos