Il y a un an, les Bleus étaient champions du monde : la saison qui a suivi fut moins heureuse
Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction
Il y a un an, les Bleus étaient champions du monde : la saison qui a suivi fut moins heureuse
Photo: © photonews

Les 23 joueurs français sont rentrés dans l'histoire il y a exactement un an. Entre blessures, équipes en méforme et condition physique insufissante, la saison qui a suivi fut cependant moins heureuse.

Nos voisins ont décroché une seconde étoile l'an dernier après une victoire contre la Croatie en finale. Une belle récompense pour un groupe bien équilibré et comptant plusieurs joueurs qui n'ont pas encore exprimé tout leur potentiel. Les derniers mois furent cependant moins brillants pour certains.

Des Marseillais à la dérive

Méconnaissable. Capitaine de légende de l'Olympique de Marseille, Steve Mandanda n'était plus que l'ombre de lui-même ces derniers mois. La doublure de Lloris a enchaîné les bévues, semblant totalement hors du coup physiquement. 

Et que dire d'Adil Rami? Le défenseur central a lui éprouvé de nombreuses difficultés sur le terrain. Et pour ne pas arranger les choses, ses frasques en-dehors du terrain mettent sérieusement en péril son avenir chez les Phocéens. Un départ est inévitable cet été. 

Florian Thauvin a été moins ciblé, mais comme toute l'équipe marseillaise, l'ailier n'a pas su faire preuve de régularité.

Pavard, entre le Bayern et la relégation

Bonne surprise du dernier Mondial au poste de latéral droit, Benjamin Pavard était promis à un passage au grand Bayern Munich. Un transfert qui a bien été conclu. Mais depuis l'été dernier, le Lillois était attendu au tournant et n'a plus réussi à convaincre chez les Bleus. Critiqué par de nombreux observateurs, il a cependant conservé la confiance de Didier Deschamps, notamment par le manque de concurrence.

Avec le VfB Stuttgart, sa saison fut également peu reluisante. Le défenseur de 23 ans n'a pu éviter la culbute en 2.Bundesliga. Il va retrouver Corentin Tolisso en Bavière, qui s'était malheureusement blessé gravement en début de saison.

Csc Kimpembe

Il n'a certes joué que le seul match sans enjeu (le nul blanc contre le Danemark en poules), mais le défenseur du PSG devait profiter de la dernière saison pour continuer à monter en puissance. Ce fut un peu l'inverse pour le Parisien de 23 ans qui a manqué de se montrer solide et qui fut moqué pour ses plusieurs buts contre-son-camp avec les Franciliens. Il va devoir relever la tête pour reconvaincre ses supporters.

Son équipier Alphonse Areola a lui eu du mal à se mettre en évidence vu la présence de l'important Gigi Buffon. Mbappé a lui empilé les buts, mais Paris a de nouveau été éliminé bien trop tôt en Ligue des Champions, et le comportement négatif du jeune attaquant a souvent été pointé du doigt.

Une saison terne pour les Bleus de Liga

Héros de la demi-finale face à la Belgique, Samuel Umtiti a fait impression en défense, mais des soucis au genou l'ont tenu à l'écart de nombreuses semaines. Et quand il est revenu dans le coup, un compatriote est resté le titulaire à sa place : Clément Lenglet, pourtant pas encore international, a obtenu la préférence de Valverde, Umtiti est resté sur le banc pendant tous les matches importants du Barça en Ligue des Champions.

Theo Hernandez, qui avait évolué comme latéral gauche des Bleus devant Benjamin Mendy, pas rétabli, a lui disputé une saison moyenne avec la Real Sociedad. Le Real Madrid, le club auquel il appartenait, a décidé il y a quelques jours de le laisser partir à l'AC Milan. 

Antoine Griezmann, qui a tout de même obtenu son transfert au FC Barcelone et a signé un bilan honnête de quinze buts et huit assists, a un peu moins brillé que les saisons précédentes, même si c'est tout l'Atlético qui a un peu moins carburé.

Raphaël Varane aura lui été encore moins heureux vu la saison noire du Real Madrid. Le défenseur a enregistré plus de défaites que d'habitude.

Pogba : juste une illusion

Très important lors du Mondial, Paul Pogba est revenu à Manchester United avec un statut encore plus important, mais il fut le symbole d'une équipe mancunienne qui manquait de plaisir sous José Mourinho.

Le Portugais à peine parti, le Français a brillé, empilant les buts et les assists sous Solskjaer. Mais cette bonne forme n'aura finalement pas duré très longtemps, il n'a pu porter les Red Devils plus haut qu'à la sixième place. Il tente désormais de forcer un départ au Real Madrid.

Plus d'infos

Plus d'infos