Genk a manqué de coffre à Leverkusen
Dirk Diederich
| 0 réaction
Genk a manqué de coffre à Leverkusen
Photo: © SC

Dans un match de piètre qualité, les champions de Belgique ont manqué de tout : d'audace, de talent, de souffle et d'inspiration. Leverkusen a marqué deux buts qui tenaient du service minimum.

La Champion's League propose également des matches médiocres. Celui qui a opposé Leverkusen à Genk nous l'a rappelé. Car ces deux équipes anémiques, poussives et sans imagnination ont donné dans le ronron d'un match de fin de saison et sans enjeu. 

En première mi-temps, suite à une succession d'erreurs dans le bloc défensif limbourgeois, Bender ajusta Köteles de son pied gauche pour permettre aux Allemands de prendre l'avantage. 

Lors des 45 dernières minutes, Genk montra un peu plus de bonne volonté, mais l'égoïsme d'un Barda, la maladresse d'Ogunjimi devant le but de Leno permirent au Bayer de terminer la soirée sans souci majeur.

D'autant que dans les arrêts de jeu, Michael Ballack qui venait de monter au jeu récupérait un ballon mal dégagé par Anele pour doubler la marque (2-0).

Genk se retrouve déjà à la dernière place de son groupe après le match nul dans l'autre rencontre du groupe entre Valence et Chelsea.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos