L'avis de Goetghebuer sur le cas Sakho et le dopage en général
Redaction
| 0 réaction

Le cas Sakho analysé par Gilles Goetghebuer

L'avis de Goetghebuer sur le cas Sakho et le dopage en général

La suspension de Mamadou Sakho par son club de Liverpool a fait l'effet d'une bombe dans le monde du football international. Le spécialiste belge du dopage, Gilles Goetghebuer, donne son avis sur la question. Il estime que les joueurs sont trop protégés en matière de dopage dans le foot.

"Qu’un footballeur consomme des produits interdits ne m’étonne pas vraiment, a expliqué le spécialiste du dopage Gilles Goetghebuer à L'Avenir. Ce qui m’étonne plus est qu’un nom soit divulgué parce qu’il y a beaucoup de pression dans le monde du football pour que les joueurs soient protégés de ce type d’accusation. C’est vraiment très rare ce qu’il se passe pour le moment avec Sakho."

"Il existe des médicaments anorexigènes qui limitent la faim et permettent de brûler davantage d’énergie, poursuit-il en parlant du cas Sakho. Ces médicaments sont proches des amphétamines: ils limitent la faim mais ils réduisent aussi les sensations de fatigue et de douleur. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont interdits."

"Si l’info se confirme, on se retrouverait dans un cas similaire à celui d’Adrian Mutu (ex Parme, Chelsea, Inter et Juventus, Ndlr) : cet international roumain avait été condamné pour avoir consommé des pilules amaigrissantes. À l’époque, il avait même expliqué qu’il avait pris des pilules que sa mère avait oubliées chez lui afin de perdre quelques kilos."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos