Dirar : "Si j'avais pris ma carrière plus au sérieux"
Redaction
| 0 réaction
Dirar : "Si j'avais pris ma carrière plus au sérieux"
Photo: © photonews

Désormais bien installé à l'AS Monaco - même s'il a du mal à retrouver un poste de titulaire incontournable cette saison notamment suite à une blessure - Nabil Dirar semble bien loin de ses périodes difficiles à Westerlo et au Club de Bruges... Et ça lui donne d'ailleurs quelques regrets.

"Si j’avais pris ma carrière plus au sérieux, comme c’est le cas maintenant, j’en serais peut-être à 80 sélections. J’ai commis beaucoup d’erreurs durant ma jeunesse. J’étais mentalement fragile", a confié l’ailier marocain de l’AS Monaco, Nabil Dirar, dans des propos relayés par l'hedbomadaire Sport/Foot Magazine.

Les problèmes dont il parle, il les a notamment connus en équipe nationale du Maroc quand Eric Gerets la dirigeait, entre 2010 et 20102. "Je venais d’être transféré à Monaco. Je vivais à l’hôtel avec ma femme, qui était enceinte de notre première fille. Elle était sur le point d’accoucher alors que le Maroc allait jouer un match amical. J’ai préféré rester auprès de ma femme et j’ai expliqué la situation à Gerets par téléphone. Il ne m’a plus jamais rappelé. Ça m’a finalement coûté la Coupe d’Afrique des Nations 2013."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos