L'ancien Genkois vaut 100 millions, mais il pourrait quand même changer d'air: "Il y a de l'intérêt concret"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Leon Baliley, ex-Genk, a des prétendants

L'ancien Genkois vaut 100 millions, mais il pourrait quand même changer d'air: "Il y a de l'intérêt concret"
Photo: © photonews

Leon Bailey va-t-il bouger avant la fin du mercato? Il est bien installé au Bayer Leverkuse mais il l'admet: "Il y a de l'intérêt concret", malgré le prix de vente exorbitant fixé par son club actuel.

Et il pourrait même se diriger vers l'Angleterre, où le mercato sera terminé jeudi soir. Liverpool et Chelsea, mais aussi la Roma se sont déjà renseignés. "Je ne veux rien confirmer. Tout ce que je peux dire, c'est qu'en tant que jeune joueur, je suis pleinement concentré sur mon évolution", explique-t-il à Kicker

"Concentré sur ma mission avec le Bayer"

Bailey est encore sous contrat jusqu'en 2022 avec Leverkusen, et sa clause de départ a été fixée à 100 millions d'euros. Un signal fort qui montre que le club allemand n'a pas l'intention de lâcher son ailier jamaïcain. 

"C'est aussi pour ça que je reste concentré sur mon job. Si un club souhaite me recruter, mon manager et le Bayer Leverkusen s'occuperont de ça. C'est à eux de prendre la décision", conclut l'ancien Genkois. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos