Le Beerschot a mis l'Union belge en demeure et a demandé à l'UEFA de réagir

Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction
Le Beerschot a mis l'Union belge en demeure et a demandé à l'UEFA de réagir
Photo: © photonews

À la suite de la décision de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) d'autoriser le KV Malines à évoluer en D1A cette saison, le Beerschot, vice-champion de D1B derrière le Kavé la saison dernière, est censé rester en D1B. Les Anversois se sentent lésés.

Le Beerschot a officiellement envoyé une mise en demeure à la fédération. "Le Beerschot a officiellement demandé aujourd’hui à l’URBSFA de pouvoir évoluer en D1A lors de la saison 2019-2020, là où il a le droit de jouer vu la tentative de falsification de compétition par le FC Malines", indique Thomas Gillis, l'avocat des Rats ce jeudi dans un communiqué. "La décision prise hier par la CBAS est un coup dur pour notre football, et par extension pour tout notre sport", a-t-il souigné.

Le Beerschot a aussi demandé à l’UEFA de prendre ses responsabilités dans ce dossier. "Le Beerschot a demandé à l’UEFA de prendre ses responsabilités, d’entreprendre des actions et de montrer qu’elle lutte sérieusement contre le phénomène de ’match fixing’. Enfin, le club a mis en demeure l’URSBFA pour l’énorme perte financière qu’il subirait s’il ne devait pas évoluer au sein de l’élite lors de la saison 2019-2020."

La Jupiler Pro League avait confirmé également jeudi que le championnat débuterait bien à la date prévue et avec 16 clubs.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions