Interview L'Inter Milan réussira-t-il une meilleure saison que la précédente ? "Oui, pour plusieurs raisons"

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
L'Inter Milan réussira-t-il une meilleure saison que la précédente ?  "Oui, pour plusieurs raisons"

La Serie A reprend ses droits ce week-end. Le match d'ouverture opposera Parme Calcio 1913 à la Juventus Turin samedi à 18 heures. Tout au long de cette semaine, nous allons prendre la température auprès de fans belges des plus grands clubs italiens. Après l'AC Milan, place à l'Inter !

"Le vrai supporter de l'Inter est optimiste par nature.  Ma preuve en est que chaque année, même sans trophée, le nombre d'abonnés augmente... Nous sommes les plus passionnés en Italie et de très loin" nous a assuré avec le sourire le vice-président de l'Inter Club Charleroi, Emmanuel Di Santo.

L'Inter Milan réussira-t-il une meilleure saison que la précédente ?  "Oui, pour plusieurs raisons.  "Tout d'abord, l'entraîneur (NDLR. Conte) est meilleur que le précédent (NDLR. Spalletti).  Ensuite, la structure de la société est plus solide, plus professionnelle.  Il y a un nouveau siège central, etc.  Enfin, nous ne sommes plus sous la surveillance de l'UEFA même si les limites du fair-play financier doivent être toujours respectées."

Conte

Quand il s'agit d'évoquer Antonio Conte, Emmanuel Di Santo est tout de même tiraillé entre deux sentiments : "Honnêtement, je pense que c'est ce genre d'entraîneur dont l'Inter a besoin : un homme de fer qui sait motiver ses joueurs et les transforme en guerriers."  Mais "Vu son passé blanc et noir et ses multiples implications dans certains scandales sportifs, c'est difficile de le voir à l'Inter.  Ca ne colle pas avec l'image du club."

Au final, le tacticien sera jugé sur ses résultats.  Comme n'importe quel autre coach !  "Nous supportons l'Inter.  Pas les joueurs, pas le président.  Juste l'Inter.  Donc, s'il mérite d'être applaudi pour son travail, il le sera !"

Et il note déjà une influence positive sur le mercato : "Il donne envie aux joueurs de venir à l'Inter."  Et il prend pour exemple Romelu Lukaku ou Nicolò Barella : "Ils veulent jouer à l'Inter car oui, c'est un grand club, mais aussi parce que Conte est là !"

Et finalement, la venue de l'ancien sélectionneur italien tend à rassurer cet indécrottable supporter : "S'il est venu sous nos couleurs, cela veut dire qu'il a été rassuré du potentiel de Suning et du projet mis en place."

Le groupe chinois est devenu actionnaire majoritaire de l'Inter Milan en juin 2016.  Sur ces trois années, le club nerazzurri n'a pu remporter le moindre trophée.

Plus d'infos

Plus d'infos