Analyse Le Club de Bruges devra se méfier de Galatasaray, même si c'est le meilleur moment pour affronter le cador turc

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Le Club de Bruges devra se méfier de Galatasaray, même si c'est le meilleur moment pour affronter le cador turc
Photo: © photonews

Le Club accueillera Galatasaray mercredi soir pour le compte de la première journée de Ligue des champions. Le vice-champion de Belgique disputera son 314e match européen, le champion turc son 280ème.

Le Club de Bruges va affronter Galatasaray ce mercredi soir en Ligue des champions. Les deux clubs ne s'étaient plus affrontés depuis 17 ans, c'était lors de la campagne 2002-2003 où Bruges s'était imposé 3-1 à domicile et avait été partagé l'enjeu (0-0) à Istanbul. Les Blauw en Zwart espèrent réitérer pareils résultats face à une équipe turque qui s'est très bien renforcée durant le dernier mercato. Le club stambouliote compte pour l'instant sept points après quatre journées de championnat, mais l'équipe devrait monter en puissance au fil des semaines étant donné les nombreux transferts effectués.

Galatasaray a gardé sa base défensive de la deuxième moitié de la saison dernière, à savoir Muslera entre les perches, Nagatomo au poste d'arrière-gauche, une charnière centrale composée de Marcao et Luyindama, et Marciano au poste d'arrière-droit. Mais le club s'est surtout renforcé au milieu de terrain et en attaque durant le dernier marché des transferts. 

Dans la ligne de mire de l’UEFA, le champion de Turquie a dû limiter ses dépenses sur le marché des transferts mais a réussi à faire quelques jolis coups. Le nom le plus retentissant est sans nul doute celui de Radamel Falcao, accueilli comme une rockstar par de nombreux supporters. "El Tigre" a débarqué à Istanbul à quelques heures de la fin du mercato estival, et ce gratuitement. Le buteur colombien a d'ailleurs ouvert son compteur en plantant un but contre Kasimpasa le week-end dernier. Ryan Babel a lui aussi opté pour le champion de Turquie après son aventure du côté de Fulham. Le Néerlandais a déjà inscrit 2 buts en 4 rencontres de Süper Lig.

D'autres gros renforts sont aussi arrivés cet été au sein du club stambouliote. C’est le cas de Mario Lemina. Le Gabonais a été prêté avec option d'achat (16 millions d'euros) par Southampton. Le milieu de terrain passé par l'OM et la Juventus avait effectué une grosse première saison chez les Saints avant d'être victime d'une pubalgie l'exercice suivant. Il était titulaire face à Kasimpasa. 

Jean Michaël Seri, acheté 25 millions d'euros par Fulham la saison dernière, a été prêté avec option d’achat (18 millions d’euros). L'international ivoirien faisait partie des meilleurs à son poste en Ligue 1 lorsqu'il jouait à Nice.

Le champion du monde Steven Nzonzi a aussi débarqué en Turquie sous la forme d’un prêt avec option d'achat (16 millions d'euros) en provenance de l’AS Roma. Le solide milieu défensif s'est déjà imposé dans le onze de Fatih Terim. Le club turc a également obtenu les prêts de l'international roumain Florin Andone (Brighton) et d’Emre Mor (Celta Vigo). À noter que le Gala disposait déjà de joueurs importants et décisifs comme Younès Belhanda et Sofiane Feghouli. Le premier sera d'ailleurs absent au Jan Breydel.

Autant dire que le Club de Bruges devra se méfier du champion turc qui dispose de plusieurs joueurs expérimentés et dont certains ont les crocs. Néanmoins, le club belge rencontre peut-être son adversaire au meilleur moment, lorsque celui-ci n'est pas encore à 100% au niveau des automatismes.

Plus d'infos

Plus d'infos