Des supporters madrilènes s'opposent au chômage technique : "Où sont passés les bénéfices ?"
Antoine Arnould
| 0 réaction
Des supporters madrilènes s'opposent au chômage technique : "Où sont passés les bénéfices ?"

"La direction de notre club n'arrête pas de se référer à la solidarité", lancent les Bukaneros dans un communiqué. Ces ultras du Rayo Vallecano réclament désormais de la direction madrilène une application de ses principes, d'autant plus en temps de crise sanitaire.

Le Rayo, qui évolue en deuxième division espagnole, a déclaré des bénéfices avoisinants les 20 millions d’euros lors de la saison précédente. Le club madrilène, historiquement ancré et géographiquement situé dans un quartier populaire de la capitale espagnole, a toujours fait valoir des valeurs de solidarité, rappelle le communiqué des Bukaneros 1992.

La direction du Rayo a néanmoins changé son discours initial qui assurait qu’elle ne recourrait pas au chômage technique. Pourtant, récemment, les Rouges et Blancs ont mis la majorité de leurs employés en ERTE, l’équivalent juridique du chômage technique en Espagne.

Selon les supporters madrilènes, ce n’est pas à la collectivité de prendre en charge les indemnités des employés du club, mais bien à sa direction : "C’est le moment d’appliquer la solidarité à laquelle ils ne cessent de se référer […] La saison dernière, le club a déclaré des bénéfices avoisinants les 20 millions d’euros. Où sont-ils ?".

Enfin, le communiqué insiste sur le fait que les supporters ont montré l’exemple pour représenter dignement leur quartier : "solidarité et entraide". De fait, les Bukaneros ont récolté plus de 40.000 euros à destination des services sanitaires.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos