Arnar Vidarsson raconte sa folle nuit : "Du Luxembourg à l'Islande en passant par Lokeren et Londres"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Arnar Vidarsson raconte sa folle nuit : "Du Luxembourg à l'Islande en passant par Lokeren et Londres"
Photo: © photonews

L'Islande sera dirigée par Arnar Vidarsson, le sélectionneur des Espoirs (U21) islandais, ce mercredi soir (20h45) face à la Belgique en Ligue des Nations.

L’ancien milieu de terrain de Lokeren et du Cercle Bruges doit pallier l’absence de tout le staff de l’équipe A, mis en quarantaine après un cas de Covid-19 parmi l’un des collaborateurs de la fédération. L'Islande a donc fait appel à lui pour assurer l'intérim sur le banc. Et celui-ci a dû vite rejoindre son pays natal.

"Je viens d'atterrir en Islande après une longue aventure cette nuit", a confié Arnar Vidarsson à Radio 2 cet après-midi. "J'étais au Luxembourg hier avec les espoirs islandais quand j'ai appris que le staff de l'équipe première était en quarantaine et que la Fédération voulait que je vienne en Islande dès que possible pour aider l'équipe ce soir".

Vidarsson Arnar
© photonews

"J'ai dû partir du Luxembourg pour rallier Lokeren hier soir afin de pour déposer ma voiture", a expliqué celui qui vit au pays de Waes. "Heureusement, j'avais un très bon chauffeur de taxi qui m'a conduit à l'aéroport de Luton à Londres où j'ai eu un vol pour l'Islande ce matin".

Le sélectionneur de l'Islande Erik Hamrén devra suivre le match depuis une tribune VIP. "Je n'avais plus besoin d'aligner ma propre équipe. Il s'agit surtout du fait qu'il doit y avoir un entraîneur sur le banc avec la bonne licence et qui peut également offrir un soutien mental. Je serai également en contact téléphonique avec l'entraîneur principal et avec l'entraîneur adjoint. Ils pourront également suivre le match depuis une loge VIP dans le stade. Ils seront amenés au stade par un transport spécial".
 
"Nous avons gagné un match important contre la Roumanie la semaine dernière, c'était notre priorité. Ce soir, c'est juste une expérience enrichissante et l'occasion de se mesurer aux meilleurs du monde. Je connais bien sûr les joueurs belges, c'est donc pratique", a conclu Arnar Vidarsson.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos