Contre la Lazio, les regrets ne peuvent être qu'éternels

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Contre la Lazio, les regrets ne peuvent être qu'éternels
Photo: © photonews

Bruges aurait mérité plus qu'un petit point contre une équipe de la Lazio privée de quelques éléments importants. Simone Inzaghi rentre dans la ville éternelle avec un point un peu inespéré.

Philippe Clement avait fait tourner son effectif en championnat, mais contre la Lazio, c'est l'équipe la plus compétitive possible qui était alignée. Kossounou et Deli font leur retour dans l'axe de la défense, Vormer est bien aligné au milieu alors que l'attaque est portée par le trio Dennis - Diatta et De Ketelaere.

Le jeu n'est pas emballant, et ce sera le cas pour la majorité de la rencontre. On ne va pas vous ressortir la rangaine des rencontres sans supporter, mais cela joue dans le rythme très bas de cette opposition européenne. Cela ne s'améliorera pas après l'ouverture de la marque des Italiens, par Correa. Ce dernier a eu le loisir de prendre le temps de frapper au but à l'entrée du rectangle et donc de tromper Mignolet.

Le bloc italien descend alors d'un cran, ce qui pose énormément de problèmes aux joueurs de Clement qui ont du mal à se créer des opportunités.  Ils peuvent cependant compter sur....le VAR qui est le seul à voir un penalty sur Rits suite à un corner. Les images ne trompent pas et le VAR a eu raison. Vanaken ne se fait pas prier pour égaliser juste avant la pause (1-1).

Il y a une semaine, Clement avait tenté de remporter la rencontre, avec des changements offensifs, mais ce mercredi ils se font attendre...longtemps....très longtemps. Pourtant, certains éléments comme Dennis sont en-dessous de leur niveau.

La dernière demi-heure vaut par contre le coup d'oeil. Rits, par deux fois, puis Sobol ou encore Vanaken passent à côté du but libérateur alors que Mignolet sauve les siens sur un contre de Milinkovoc-Savic. Les deux équipes commencent à laisser des espaces. Bruges pousse et tente de faire la différence, mais le but libérateur ne tombe pas.

Avec un bilan de 4 points sur 6, Bruges reste deuxième de son groupe avant la réception du Borussia Dortmund.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos