Le Bayern remercie ses fidèles serviteurs

Le Bayern remercie ses fidèles serviteurs
Photo: © photonews

Thomas Müller et Robert Lewandowski: le Bayern a pu compter sur ses anciens pour faire la différence contre Fribourg.

Battu à Gladbach après avoir mené 0-2 vendredi dernier, surpris en Coupe d'Allemagne par un club de D2 (Holstein Kiel), le Bayern devait profiter de la réception de Fribourg pour se relancer et creuser l'écart avec Leipzig, deuxième, accroché par Wolfsbourg, samedi soir. 

Ça avait d'ailleurs très bien commencé pour les Bavarois: Robert Lewandowski, auteur de son 21e but de la saison, a ouvert la voie après seulement sept minutes de jeu. Mais le Bayern a oublié d'enfoncé le clou et c'est fait surprendre au retour des vestiaires: c'est Nils Petersen qui a égalisé à l'heure de jeu pour Fribourg. 

Le champion en titre ne pouvait pourtant pas laisser filer de nouvelles plumes et Thomas Muller a mis tout le monde d'accord à 15 minutes du terme. Une victoire étriquée, mais précieuse pour le Bayern, qui a désormais quatre points d'avance sur son premier pouruivant en tête de Bundesliga

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos