La pression est sur les épaules du Bayern Munich : "La meilleure équipe du monde"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Le PSG estime que le Bayern Munich est la favori malgré la victoire au match aller

La pression est sur les épaules du Bayern Munich : "La meilleure équipe du monde"
Photo: © photonews

Choc au programme ce mardi soir. Le Paris Saint-Germain reçoit le Bayern Munich en quart de finale retour de la Ligue des champions. Au match aller, les Parisiens étaient allés s'imposer 2-3 chez le champion en titre.

Presnel Kimpembe et Mauricio Pochettino n'ont pas tari d'éloges à propos de leur prochain adversaire en conférence de presse. Et malgré la victoire du PSG en Bavière au match l'aller (2-3), les Allemands restent les favoris pour ce quart de finale de Ligue des Champions, comme l'ont expliqué les deux hommes. "Pouvoir éliminer le Bayern serait quelque chose de grand, c'est la meilleure équipe d'Europe actuellement. On a beaucoup de respect pour eux, ça serait très bien de notre part de faire un grand match et de rentrer à la maison avec la qualification", a ainsi déclaré le défenseur central. 

"Le favori en théorie est le Bayern"

Même son de cloche de la part du T1 du club de la capitale. "Le favori en théorie est le Bayern, champion du monde, le champion sortant, qui a remporté six titres la saison passée, il faut respecter ceux qui gagnent. Nous, nous sommes des aspirants au titre", a souligné le technicien argentin avant de poursuivre. "On joue contre la meilleure équipe d’Europe et du monde en ce moment. Ils nous mettront assurément en difficulté, on devra avoir la capacité à gérer leurs moments forts, comme à Munich, montrer de la force et de la solidarité pour résister", a déclaré l'ancien coach de Tottenham.

"Le Bayern ne changera pas son style, nous non plus. (...) Les deux équipes peuvent passer, on respecte beaucoup le Bayern, la meilleure équipe du monde en ce moment, il y a un énorme respect, mais nous avons confiance en nos forces pour essayer de gagner. On va les respecter mais essayer de s’imposer", a conclu Mauricio Pochettino.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos