Une Espagne rassurante étrille une Croatie décevante et répond à l'Allemagne de la meilleure des manières !

Une Espagne rassurante étrille une Croatie décevante et répond à l'Allemagne de la meilleure des manières !
Photo: © photonews

La première mi-temps n'a pourtant pas paru si spectaculaire, mais elle a suffit à la Roja pour inscrire trois buts face à la Croatie. L'Espagne a lancé son Euro 2024 de la meilleure des manières, et a parfaitement répondu à l'Allemagne.

Il s'agissait de la première grosse affiche de cet Euro 2024. Dans un groupe B également composé de l'Italie et de l'Albanie, qui s'affronteront ce samedi soir (21h00), l'Espagne n'a fait qu'une bouchée de la Croatie.

La première période n'a pourtant pas paru spectaculaire, mais elle a permis à la Roja d'inscrire trois buts. Les Espagnols ont d'abord mis la pression dans les dix premières minutes, ont vu Alvaro Morata cadrer la première frappe (7e), puis se sont calmés. Temporairement, car la seconde moitié de la première période a été à sens unique.

Un quart d'heure de folie permet à l'Espagne de mettre la Croatie au tapis

L'ouverture du score de la Roja est survenue juste avant la demi-heure de jeu. Depuis le milieu de terrain, Fabian Ruiz envoie une passe lumineuse dans le dos de la défense, pour Alvaro Morata. Le capitaine de l'Espagne ne se fait pas prier pour battre Livakovic (1-0, 29e). 

Ce n'est que quelques instants plus tard que les joueurs de Luis de la Fuente vont faire le break. Magnifique travail de Yamal sur la droite, forcé de rebrousser chemin avant de servir Pedri, qui remise pour Fabian Ruiz. Le médian du PSG se joue de Modric et frappe, hors de portée de Livakovic (2-0, 32e).

Malgré une frappe légèrement trop croisée de Gvardiol en fin de période pour réveiller très légèrement les ardeurs, l'Espagne va déjà tuer la rencontre, juste avant le repos. Centre de Yamal, toute la défense est à l'arrêt, Carvajal passe devant tout le monde et reprend du bout du pied. C'est 3-0, c'est trop facile pour l'Espagne (45+1e).

Carvajal Ramos Daniel
© photonews

Les Croates ont tenté de répondre, en vain

La Croatie aura pourtant tenté de réagir, en début de deuxième mi-temps. Via Kramaric (51e), notamment, puis Stanisic (54e), dont la frappe est contrée sur la ligne par Cucurella. Dans l'autre sens, Livakovic empêche Yamal d'alourdir encore un petit peu plus la marque. 

On sent toutefois que la Croatie se résigne. Les courses ne sont plus les mêmes, le pressing non plus. Le troisième but espagnol, en fin de première période, a littéralement coupé les jambes des hommes de Zlatko Dalic, qui reste, sur le banc, sans solution. Sortir Modric et Kovacic pour Pasalic et Sucic peu après l'heure de jeu, dix minutes après la montée de Perisic, ne changera rien.

Il y aura eu un sursaut, rapidement annihilé... par le VAR. Perte de balle évitable de la défense espagnole et faute de Rodri dans le rectangle. Penalty, mais Unai Simon part du bon côté sur la frappe de Petkovic. Le cuir revient vers Perisic, qui ressert le tireur qui, cette fois, ne se loupe pas. Cependant, un hors-jeu est signalé par le VAR sur la remise de l'ancien joueur du Club de Bruges. Le score reste donc tel quel. 

Victoire finale plus que logique de l'Espagne, qui lance son Euro 2024 de la meilleure des manières. La Croatie, déjà dos au mur, a inquiété. Le finaliste de la Coupe du Monde 2018 et demi-finaliste en 2022 va devoir se réveiller contre l'Italie et l'Albanie, sans quoi, dû à la différence de buts, son Euro pourrait risquer de se terminer dès les poules. Espagne 3-0 Croatie !

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news