Genk toujours sous perfu
Olivier Baute
| 0 réaction
Genk toujours sous perfu
Photo: © Photonews

Les Limbourgeois ont été menés face au Cercle et n'ont pas su profiter de leur supériorité numérique durant les vingt dernières minutes pour s'offrir une première victoire.

Comment le Racing Genk allait-il aborder ce premier match à domicile de l'ère post-Ferrera? La question était posée. Au vu du début du match face au Cercle, le patient était toujours groggy, Bacelic-Grgic alertant une première fois Bizot avant de profiter d'une sortie kamikaze loupée du Néerlandais pour pousser le ballon dans le but vide à la 37ème.

La réplique genkoise était rapide, mais la tête de Kara était superbement sortie par Werner. Partie remise puisqu'un travail de Mboyo sur le flanc gauche suivi d'un centre était victorieusement repris par Buffel quelques minutes avant la pause, Genk pouvait respirer.

Godee était averti à la reprise. Genk se montrait supérieur à son adversaire durant le quatrième quart d'heure, Mboyo manquait l'occasion de mettres les siens aux commandes avant une nouvelle occasion pour Buffel. A vingt minutes du terme, une intervention de Godee était santionnée d'un deuxième bristol synonyme de renvoi aux vestiaires pour l'attaquant néerlandais.

En supériorité numérique, le Racing semblait sur la bonne voie pour empocher les trois points, mais seul Gerkens se montrait dangereux. Pire, à trois minutes de la fin, c'est le Cercle qui se montrait le plus dangereux, la tête de Dussenne étant stoppée à même la ligne par Bizot, pour le même prix, c'était dedans.

Un point pour chaque équipe, logique au vu du match. Genk est toujours dans l'attente de sa première victoire et de son nouvel entraineur. Il reste six jours avant la venue de Lokeren vendredi soir.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos