Le Sparta Prague ou la dévotion du collectif
guillaume raedts
| 0 réaction
Le Sparta Prague ou la dévotion du collectif

La formation tchèque est la surprise des quarts de finale de l'Europa League. Une place dans le top 8 de la C3 méritée pour le Sparta.

Jeudi soir, le Sparta Prague est entré dans la lumière. Malgré un joli parcours en Coupe d'Europe jusqu'ici, il a fallu que les Tchèques réalisent un superbe exploit en s'imposant 0-3 sur la pelouse de la Lazio de Rome pour que les médias s'intéressent à eux.

Une magnifique performance qui leur offre une place en quarts de finale - ils affronteront Villarreal - et qui devrait faire que, désormais, les autres formations engagées en Europa League vont prendre le Sparta Prague au sérieux. Une équipe tchèque qui a placé pas moins trois joueurs dans le onze type des huitièmes de finale retour jeudi soir. Personne ne fait mieux cette semaine.

Un collectif très solide

On ne décèle pas vraiment de star dans cette équipe mise en place par son entraîneur, Zdenek Scasny. Du coup, comme souvent dans ces cas-là, la star, c'est le collectif. C'est la grande force du Sparta Prague. Un noyau où les joueurs se battent les uns pour les autres et où la solidarité est le maître mot. Et cela marche puisqu'ils sont désormais en quarts de finale de l'Europa League.

Invaincu en Coupe d'Europe

Depuis le début de cette Europa League 2015-2016, le Sparta Prague a disputé douze matchs en comptant les barrages, la phase de groupes, les seizièmes et les huitièmes de finale. Et le club tchèque n'a pas encore connu la défaite.

Deux équipes ont fait aussi bien que le Sparta, l'équipe de Liverpool de Mignolet, Benteke et Origi et celle du Shakhtar Donetsk. Notons que les Ukrainiens sont arrivés en Europa League après leur troisième place en Ligue des champions et n'ont disputé que quatre matchs.

Une sacrée performance pour une équipe du Sparta dont la dernière défaite européenne remonte au 5 août 2015 contre le CSKA Moscou (2-3) en tour préliminaire de la Ligue des champions.

Trois Belgicains dans le groupe

Dans le noyau du Sparta Prague, peu de noms disent quelque chose. Mais, il y en a quand même qui ont une résonnance avec le championnat de Belgique puisque trois joueurs du Sparta Prague sont passés par notre pays.

En défense, il y a Ondrez Mazuch, au milieu du terrain, Lukas Marecek et devant, Kehinde Fatai. Les deux premiers ont joué au Sporting d'Anderlecht (juillet 2010 - janvier 2012 pour Mazuch, janvier 2010 - août 2012 pour Marecek), le troisième a porté les couleurs de Bruges (septembre 2013 - juin 2014).

Ils n'ont pas laissé un grand souvenir à leurs supporters mauves et Blauw en Zwart mais prouvent cette saison qu'ils ont des qualités pour évoluer en Coupe d'Europe puisqu'ils ont du temps de jeu avec le Sparta Prague.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos