Comment remplacer Alexander Scholz ?
Simon Hamoir
Simon Hamoir
| 0 réaction

Que faire en cas de départ ou de blessure d'Alexander Scholz ?

Comment remplacer Alexander Scholz ?
Photo: © photonews

Cité en Angleterre, Alexander Scholz pourrait ne pas faire de vieux os à Sclessin. Mais que ferait Jankovic en cas d'absence de son défenseur central droitier ?

Les très bonnes performances d'Alexander Scholz de ce début de saison ne sont pas restées inaperçues Outre-Manche. Le club d'Everton a envoyé à plusieurs reprises des scouts afin de superviser le défenseur danois du Standard de LIège. Mais un départ de Scholz cet hiver semble prématuré et peu probable.

Il est néanmoins pertinent de se demander à quoi ressemblerait la charnière centrale liégeoise en cas d'absence de son joueur devenu un pion indéboulonnable. Car le défenseur de 24 ans n'est pas à l'abri d'un pépin physique qui l'écarterait des terrains, à l'image de sa longue blessure au pied en début de saison dernière (3 mois d'absence).

Deux gauchers ?

L'effectif de Jankovic est très riche en défenseurs centraux (Kosanovic, Laifis, Fiore, Lavalée, Soares, Arslanagic). Mais les meilleurs éléments sont pour la grande majorité gauchers (Kosanovic, Laifis, Fiore, Lavalée). La charnière centrale du Standard pourrait donc être composée de deux joueurs gauchers.

Un tel schéma avec, par exemple, Kosanovic et Laifis en défense centrale, serait sans doute problématique au niveau de l'équilibre. Un duo de gauchers est souvent moins efficace qu'une balance avec un droitier et un gaucher. La plupart du temps, les gauchers sont moins aptes à jouer à droite qu'un droitier l'est sur le côté gauche. Ce choix n'a d'ailleurs jamais été fait par Jankovic ou Ferrera cette saison.

Avec William Soares ou à 3

Cette saison, le Standard a évolué à trois reprises sans Alexander Scholz. Les deux premières fois, face à Genk et à Lokeren, Jankovic a choisi d'aligner William Soares à sa place. Avec Arslanagic et Scholz, il est l'unique défenseur droitier de l'effectif du Standard. Cependant, le Brésilien n'a jamais réellement séduit cette saison.

Il est également peu probable de voir Dino Arslanagic retrouver une place de titulaire. Lors de la dernière absence de Scholz, Jankovic avait même choisi de jouer dans un schéma avec 3 défenseurs. C'était à Ostende le 30 octobre et le Standard était tombé (3-1). Goreux (seul droitier), Fiore et Laifis avaient pris place dans cette défense à 3 et Goreux avait laissé sa place à Soares à la mi-temps.

Les choix sont donc très restreints pour l'entraîneur du Standard. Grâce à son pied droit, il est fort probable que William Soares reçoive davantage la confiance du coach que ses coéquipiers défenseurs centraux, même si du haut de ses 31 ans, il ne fait certainement pas partie des plans d'avenir du club. Les Rouches n'ont plus qu'à croiser les doigts pour que Scholz soit présent le plus longtemps possible.

Mais en cas de transfert, le joueur qui possède un contrat valable jusque 2019 rapporterait gros au Standard. Arrivé de Lokeren en janvier 2015 pour 2,5 millions d'euros, le Danois est aujourd'hui estimé à 4,5 millions d'euros, ce qui en fait le joueur avec la valeur marchande la plus élevée du club, au même titre que Dossevi (4,5M). Ce joli pactole pourrait facilement offrir un nouveau droitier.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos