Charleroi va devoir faire nettement mieux

Florent Malice
Florent Malice depuis Charleroi
| 0 réaction
Charleroi va devoir faire nettement mieux

Le résultat de Zulte Waregem-Bruges laissait la porte ouverte aux deux équipes du soir: Charleroi pouvait prendre la troisième place, Gand la deuxième.

Les Zèbres ont beau être invaincus après deux journées, ils n'ont toutefois pas encore à proprement parler lancé leurs play-offs. Et pourtant, une victoire aujourd'hui face aux Gantois et Charleroi était troisième de Jupiler League. Un scénario rêvé et un objectif atteignable car si Gand semble actuellement dans une toute autre dynamique que son adversaire du soir, Charleroi en reste en quelque sorte la bête noire.

Après un match délicat à Bruges, David Pollet retrouvait le banc au profit de Chris Bedia... mais Hamdi Harbaoui n'était pas non plus de la partie: c'est Mamadou Fall qui prenait place dans un rôle hybride, parfois sur le flanc et parfois aux côtés de l'Ivoirien. Cristian Benavente était lui aussi titularisé. Et face à l'armada offensive de Gand, qui aligne de concert Kubo, Kalu, Simon, Koulibaly et Milicevic, on se dit qu'il vaut mieux ne pas avoir froid aux yeux.

Reste que Fall, dans le creux depuis maintenant plusieurs semaines, commence en fanfare la rencontre puisqu'une accélération comme il en a longtemps eu le secret dépose la défense gantoise qui doit se reposer sur Lovre Kalinic, bien sorti, pour éviter une ouverture du score rapide au Mambourg. On se dit alors que Charleroi pourrait, pour une fois, prendre un adversaire à la gorge.

Las, ce ne sera pas encore pour cette fois. La Gantoise enclenchera rapidement le cruise-control, mettant le pied sur le ballon et laissant rapidement parler la différence de niveau technique sur le plan individuel pour finir par marquer via l'inévitable Yuya Kubo (23e, 6 buts en 10 matchs), qui roule dans la farine Clinton Mata... et profite peut-être d'une erreur peu habituelle de Nicolas Penneteau.

Les bonnes intentions ne suffisent pas

Tainmont, monté à la pause, tentera bien de relancer son équipe et on sentira les Zèbres désireux de mieux faire au retour des vestiaires. Reste que l'aisance technique affolante de Gand et de joueurs comme Kalu, Simon ou encore Gigot, impérial sur son flanc droit, souligne d'autant plus les difficultés qu'ont Fall, Diandy et Bedia à jouer proprement. Ce dernier sortira même sous de cruelles huées de la T4, pour Hamdi Harbaoui.

Reste que les bonnes intentions zébrées mettront bien trop peu souvent Kalinic à contribution. Benavente, notamment, seul au point de penalty, verra sa frappe trop haute claquée par le gardien croate (56e), mais pour le reste et malgré une physionomie de match différente, c'est bel et bien Gand qui se créera le plus d'occasions, notamment via Moses Simon qui loupe une énorme occasion de faire 0-2 (69e).

Felice Mazzù, de semaine en semaine, semble changer de plans, laissant parfois l'un sur le banc, parfois l'autre; et si ses choix ne sont pas toujours a posteriori gagnants, on finit par se demander, au vu du niveau de jeu régulièrement trop faible affiché par ses différentes options, si le problème n'est pas général: ce Charleroi là, incapable d'inquiéter Gand jusqu'au bout à l'exception d'une ultime occasion d'Harbaoui (84e), fait pour le moment piètre figure. Un match abordable attend les Zèbres face à Zulte; ce sera peut-être déjà une de leurs dernières chances de prouver quelque chose à ceux qui se seraient réjouis de ne pas les voir en PO1...

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos