Les Unionistes confiants avant d'aller à Sclessin: "On va là-bas pour gagner, c'est sûr"
Hermès Van Damme depuis le stade Roi Baudouin
| 0 réaction

Okita et Massengo évoque le match face au Standard

Les Unionistes confiants avant d'aller à Sclessin: "On va là-bas pour gagner, c'est sûr"

Vendredi, l'Union se déplace à Sclessin pour un choc face au Standard. Au match aller, les Jaune et Bleu avaient obtenu un nul inespéré dans les arrêts de jeu (2-2). Pour le match retour, les Unionistes veulent aller chercher les trois points.

Le match entre l'Union Saint-Gilloise et le Standard promet. L'Union a perdu face au Lierse mardi (1-3) et veut se reprendre. De l'autre côté, les Rouches sont toujours à la recherche d'une victoire depuis le 12 février dernier et un succès est indispensable pour enfin lancer la machine dans ces playoffs.

Mais les Saint-Gillois ne comptent pas faire de la figuration à Sclessin. "Ça fait plaisir d’aller jouer là-bas. C’est clair qu’ils ne sont pas bien en ce moment mais on va aller là-bas pour gagner, pas pour les regarder jouer devant leur public" prévient Jonathan Okita qui a quitté le Standard l'hiver dernier.

"C’est mon club formateur, mais je ne vais pas rester là-dessus pendant des années. Si je suis parti c’est que j’avais besoin de prendre de l’expérience. Si c’était pour rester en réserve, je préférais partir. Ici, je joue avec les pros, je m’entraîne avec les pros et j’ai du temps de jeu donc tout se passe bien" assure le jeune de 21 ans. 

Jordan Massengo a, quant à lui, hâte d'y être. "Vu qu’ils ont encore perdu, ils seront forcément revanchards. On s’attend à un match difficile. Dans tous les cas, ça reste le Standard. Je n'ai jamais joué à Sclessin. On m’en parle beaucoup donc ça fait plaisir. J’ai vu des vidéos du stade et il est magnifique. C’est un des matches les plus importants pour nous donc on a hâte d’y être" a-t-il déclaré.

Si ça ne se passe pas bien pour eux, ça va être chaud

"Apparemment il n’y aura pas beaucoup de monde, c’est dommage mais bon, on va quand même profiter et on est quand même content d’y aller" ajoute le Congolais. Quant à la fatigue (3e match en 7 jours), Massengo ne s'inquiète pas. "Quand tu joues contre le Standard, tu ne sens plus la fatigue, tout est dans la tête."

Face à Waasland-Beveren, le stade Maurice Dufrasne était loin d'être comble. Et ça pourrait être la même chose face à l'Union. "Si le match ne se passe pas bien pour eux, c’est clair que ça va être chaud pour les supporters. Mais bon, on va aller là-bas pour gagner, c’est sûr. Leurs problèmes ne nous regardent pas donc on ira là-bas pour prendre les trois points" conclut Okita.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos