"Je suis amer car Malines ne méritait pas de gagner !"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Malines
| 0 réaction

Stijn Vreven, le coach du Beerschot Wilrijk était amer après la défaite face à Malines

"Je suis amer car Malines ne méritait pas de gagner !"

Ce samedi la déception était du côté anversois. Le Beerschot Wilrijk échoue pour la deuxième fois consécutive en finale de D1B.

"Vous me direz qu'une victoire est quelque part toujours méritée", expliquait en râlant  Stijn Vreven, l'entraîneur du Beerschot Wilrijk après la défaite en finale de la Proximus League. "Mais personnellement, je ne trouve pas vraiment justifié, ce succès chanceux de notre adversaire", indiquait le coach anversois.

"Nous avons rapidement eu le contrôle total de cette partie et surtout du ballon. Notre adversaire s'est contenté d'attendre. Ensuite, il y a malheureusement eu cette carte rouge complètement stupide de Marius Noubissi qui a tout changé, ou presque. Mais même après le goal de Storm au début de la deuxième mi-temps, on n'a pas paniqué. On ne leur a laissé aucune possibilité de doubler la marque, et on a égalisé (sur penalty, ndlr). C'était alors dans la poche, et on n'aurait jamais dû leur laisser pareille occasion de plier le match à deux minutes de la fin", a précisé l'ancien défenseur.

"Je suis vraiment amer de perdre de cette façon. Encore une fois, il faut toujours reconnaître un certain mérite au vainqueur d'une rencontre mais franchement, je ne trouve vraiment pas que Malines méritait de gagner aujourd'hui. Ou plutôt je pense que le Beerschot ne méritait pas de perdre. Enfin bon, personne ne devient champion par hasard, et Malines non plus, par conséquent. Je n'en veux pas à Marius Noubissi qui nous a déjà tellement apporté. Ce n'est d'ailleurs pas non plus le moment de lui faire des reproches. Mais le prix à payer pour cette erreur de jeunesse est énorme...", a conclu Stijn Vreven.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos